FLEURANCE Le CLSPD devient une réalité sur la commune

Réunion CLSPD.JPG

Le Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) de Fleurance validé par conventions entre l'Etat, le Département, la Justice, l'Education nationale, et la commune de Fleurance.

La stratégie territoriale du CLSPD (Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance) de Fleurance a été validée et signée vendredi 30 octobre. Pour la commune, cela concrétise un investissement majeur dans ce domaine qui vise à contribuer à la qualité de vie de tous les fleurantins. Pour la signature officielle, le Sénateur-Maire Raymond Vall a réuni à ses côtés : Pierre Ory Préfet du Gers, Pierre Aurignac Procureur de la République, Guylène Esnault, directrice académique des services de l’Education nationale, Charlette Boué, représentant Philippe Martin président du Conseil Départemental du Gers et adjointe au maire pour les affaires sociales et scolaires. Étaient présents aussi Marlène Germain, sous-Préfète de Condom, des membres du conseil municipal et des partenaires institutionnels et associatifs du CLSPD de Fleurance.

  Le Sénateur-Maire Raymond Vall a salué « un travail de grande qualité effectué par les adjoints à la sécurité, Pierre Lascombe et au social, Charlette Boué, ainsi qu’une implication des partenaires sur le terrain pour rendre ce dispositif efficace au service de notre population. ».

  Le Préfet Pierre Ory a souligné « l’importance symbolique de cette signature multi partenariale pour exprimer la vision partagée sur un territoire de la notion du « vivre ensemble », tout en rappelant l’importance du rôle du Maire, «  le maillon le plus proche des citoyens et donc le plus vigilant ».

  Le procureur Pierre Aurignac a déclaré apprécier « le travail réalisé ces dernières années avec cette stratégie qui est l’aboutissement d’un partenariat qui se calque à la réalité locale et cela se sent au niveau judiciaire »;

  Guylène Esnault, directrice académique, a précisé l’engagement de l’Education Nationale à Fleurance avec la mise en place du dispositif « plus de maîtres que de classes » et « une participation active aux diverses instances locales pour réfléchir au mieux à la réussite éducative des enfants. ».

   La vice-présidente du Conseil Départemental, Charlette Boué, a fait part « d’une approche très pertinente du conseil local de Fleurance qui favorise un échange opportun avec les services départementaux ».

Le CLSPD fleurantin s’organise autour d’une commission permanente qui se réunit une fois par mois permettant ainsi de faire un tour d’horizon de la commune en matière de sécurité et de prévention, de réunir les partenaires selon des thématiques précises, mais aussi de convoquer des cellules d’urgences si nécessaire. Plusieurs actions en d’ores et déjà été développées dans ce cadre avec notamment la mise en place de la vidéo protection afin de sécuriser des espaces publics, la création du conseil pour les droits et devoirs des familles ainsi que le dossier du plan communal de sauvegarde en cours d’aboutissement…

Réunion CLSPD.JPG
Cinq conventions ont été signées entre les divers partenaires, Etat, Département, Justice, Education nationale, commune de Fleurance.
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles