Menu

Adishatz Gérard

Gérard Saint-Clar.JPG

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Gérard Dèches, le 2 juin. Gérard est né en 1938, dans le petit village de Larressingle, au sein d’une famille d’agriculteurs avec cinq enfants dont il était le cadet. Sa famille fut marquée par la disparition prématurée de son frère Guy, à l’âge de 27 ans, et de sa sœur Geneviève, à l’âge de 24 ans. Il travailla quelques années sur la petite exploitation familiale avant de faire son service militaire et d’être appelé en 1961 pour la guerre d’Algérie.

À son retour en France, il passa le concours des Postes et Télécommunications qu’il réussit brillamment. Pour sa première affectation en 1967, il dut quitter son Gers natal pour rejoindre Paris, au centre de tri de la gare du Nord. Il épousa Jeanine en 1969. La même année, le couple donnait naissance à leur premier enfant, Christophe, puis en 1971, à leur deuxième enfant, Sandrine.

En 1972, Gérard obtint une mutation pour le Gers, au bureau de Poste de Saint-Clar. Il s’y installa et en 1989, la famille eut la joie d’accueillir Nadine. Gérard passa le reste de sa carrière dans la petite cité lomagnole jusqu’à sa retraite, en 1999. Il a arpenté, en long et en large, toutes les rues du village, à pied ou à vélo, en une seule tournée. Il était un de ses facteurs à l’ancienne, il connaissait tous les Saint-Clarais, partageait leur quotidien, leurs joies et leurs peines, avait un mot gentil pour chacun, rendait d’innombrables services. Son honnêteté, son sérieux, son amour du travail, sa disponibilité et sa constante jovialité ont honoré sa noble fonction de facteur, entre agent du service public et acteur de lien social.

Durant toutes ces années passées à Saint-Clar, il fut très largement impliqué dans la vie associative locale : pompier volontaire, joueur, puis dirigeant du Sporting Club Saint-Clarais Rugby, bénévole au comité des fêtes, joueur de pétanque, de boules lyonnaises dont il était d’ailleurs le président, de belote et de tarot, grand amateur de chasse et de pêche. Gérard était dévoué à la cause associative où sa convivialité était très appréciée.

Homme de grand cœur, il a toujours été présent pour sa famille, au chevet de son épouse Jeanine, décédée en 2013, et auprès de ses enfants qui lui ont donné quatre petits-enfants : Julie, Chloé, Ambre et Maël.

Le Journal du Gers adresse ses sincères condoléances à ses enfants, à sa famille et à tous ses amis.

 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles