Menu

La messe a repris à la Pentecôte, à Nogaro et Aignan (mis à jour)

0 L'église de Nogaro lors de la messe de la Pentecôte 1bis 310520.jpg

Avec la distanciation, le lavage des mains et les masques

Ce dimanche 31 mai 2020, fête de la Pentecôte, les fidèles sont venus à la messe avec allégresse, après de longues semaines de confinement, tant à Nogaro (paroisse Saint-Vincent-du Catalan) qu’à Aignan (paroisse Saint-Jean-des Coteaux-d’Armagnac).

La distanciation a été rigoureusement respectée, ainsi que le lavage des mains à l’entrée et le port de masque. L’officiant s’est équipé d’une visière pour s’approcher des fidèles afin de leur donner la communion.

Beaucoup avaient pu suivre la messe grâce à Internet ou à France 2, mais ce n’était qu’un pis-aller.

L’abbé Alexis Bankolé, curé des deux paroisses, disait la messe pour le repos de l'âme d'Émile Bankolé, son frère aîné décédé dans le Bénin. Dont les obsèques avaient lieu ce jour. Comme avant, les prières de la messe étaient accompagnées par la musique et par les voix.

N.B. - La photo du haut de page a été prise juste avant la messe à l’église de Nogaro.

1  va donner la communion avec une visière 1bis 310520L'abbé Alexis Bankolé.jpg
2 L'abbéBankolé donne la communion 1bis 310520.jpg
3 L'église d'Aignan  lors de la messe de la Pentecôte 1bis 310520.jpg
L'église d'Aignan lors de la messe de la Pentecôte
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles