Menu

Souvenir : 2010, un parcours historique en coupe de France

SCSC Coupe de France Lavernose - 2010-10-02_01.jpg

C'était le 2 octobre 2010, l'équipe 1 du Sporting Club Saint-Clarais Football passait le 4e tour de Coupe de France en s'imposant 4-1 contre Lavernose qui évoluait en Promotion Honneur, soient deux niveaux au-dessus des Saint-Clarais. Un match de légende avec des tribunes pleines à craquer ! Retour sur ce match devenu légendaire dans l'histoire du club.

Nicolas Cantaloup, le capitaine de Saint-Clar, devrait avoir bientôt sa statue au milieu du village. En inscrivant un incroyable triplé (« coup du chapeau ») devant la formation de Lavernose qui évolue deux divisions au-dessus de son équipe (excellence contre promotion honneur), il a magnifié la performance collective de ses partenaires qui ont signé un véritable exploit au quatrième tour de la Coupe de France. Ce samedi a commencé par un après-midi récréatif et de concentration.

Une heure avant le match, les coaches Stéphane Portillo et Cédric Boukkera mettent en place la tactique à adopter par leurs joueurs, particulièrement motivés et déjà dans leur match. Les Saint-Clarais démarrent contre le vent. Une première mi-temps qui se déroule principalement au milieu du terrain, sans domination de Lavernose. Le gardien gersois, Boyals, est impérial dans ses buts et, à la 36e minute, un coup franc magistral du capitaine Cantaloup finit au fond des filets (1-0) pour Saint-Clar.

La seconde mi-temps voit une domination saint-claraise. Le vent dans le dos, les intentions offensives gersoises éteignent les velléités adverses. Et à la 57e minute, le capitaine de Saint-Clar récidive (2-0) avant que Moussaron (72e) n'enfonce définitivement le clou. La réalisation de « Mouss » précipite définitivement Lavernose au fond du précipice. Mieux, huit minutes plus tard, Nicolas Canteloup réalise le triplé pour un improbable 4-0 en faveur de Saint-Clar.

Lavernose est éteint, l'entraîneur visiteur ne comprend pas. Ses joueurs ont laissé leur football dans les vestiaires tandis qu'au coup de sifflet final, c'est l'explosion de joie du côté des jeunes Gersois, cette bande de copains qui vient de réaliser une prestation retentissante.

L'aventure continue donc pour Saint-Clar qui, de mémoire de supporters, n'avait, jusqu'ici, jamais atteint un cinquième tour de Coupe de France.

Ébouriffant !

 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles