Menu

Opinion : contre le confinement des vieux (mis à jour)

0 DR Istock Platon 1bis.jpg

Pour le bon sens chez les experts autoproclamés

Voilà une preuve de plus que les catastrophes sont des révélateurs des ressorts profonds d’une société. La crise du Covid-19, parce qu’elle provoque angoisse et désarroi, met en évidence à quel point envisager la mort est devenu tabou et insupportable.

C’est pour cela que l’on ne veut pas voir les vieux : leur vue rappelle que l’on doit mourir ; C’est ainsi, par exemple, que l’on a entendu une mère dire à son enfant : « Je t’ai interdit de parler aux personnes âgées ! » Sans doute que cette femme pensait que la vieillesse est une maladie contagieuse ! Ce en quoi elle avait raison.

Contradiction

Il y a une grande incohérence dans la manière d’agir avec les vieux. On ne voudrait pas que les personnes âgées meurent, mais, en même temps, s’ils sont contaminés au Covid-19 et ont 80 ans et plus, on les renvoie chez eux pour qu’ils se mettent d’eux-mêmes en quarantaine. Les soins intensifs, ce n’est pas pour eux - « ils ne les supporteraient pas ». Au bout de 15 jours, ils seront guéris ou morts, mais n’auront pas encombré les services de réanimation.

Précisons. Il ne s'agit pas de protester contre le confinement temporaire, que toute personne de bon sens admet, mais contre le confinement, pour les personnes âgées, sans fin prévisible. Préconisé par des experts sur les plateaux de télévision.

Confiner les vieux jusqu’à leur mort...

Pour les irresponsables bardés de diplômes – et âgés de plus de 70 ans - qui conseillent les décideurs politiques, que les vieux soient retranchés de la vie sociale n’a guère d’importance : les sénateurs, les élus, en général, ont souvent plus de 70 ans. Qui les remplacerait ? Des « jeunes » qui ont une activité économique ? Ce serait aussi vouer à la mort les centaines de milliers d’associations qui ne vivent que grâce à des bénévoles, qui, dans leur écrasante majorité, ont plus de 70 ans.

...c’est se priver d’une expérience irremplaçable

Les conseilleurs irresponsables croient-ils que les vieux porteurs de maladies qui les rendent vulnérables au Coronavirus sont assez stupides pour ne pas prendre de précautions ? Être vieux ne signifie pas être idiot !

Quant aux vieillards sans maladies, doit-on les priver de liberté ? Ce serait faire un dommage immense à la société.

Dans la civilisation de la Grèce antique, plus précisément à Athènes, tant prisée de nos universitaires, il y avait un puissant conseil, l’Aréopage, formé de citoyens âgés ayant occupé des fonctions importantes. Et ce n’est qu’un exemple.

Heureusement, un communiqué de l’Élysée, en date du 17 avril 2020, annonce que le Président de la République n’est pas favorable à la discrimination en fonction de l’âge...

N.B. L’image (IStock) représente la statue du philosophe Platon.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles