Menu

Une équipe engagée pour Montesquiou

montesquiou verret liste.JPG

Étienne Verret brigue un nouveau mandat

Au terme de son premier mandat, le maire de Montesquiou, Étienne Verret brigue de nouveau le suffrage de ses concitoyens. Avec son équipe, il répond aux questions que pourraient se poser les administrés, fait un bilan de ces six années à la tête de la municipalité et évoque quelques projets. 

Toute l’équipe municipale a envie de voir progresser les travaux que nous avons votés comme la maison du temps libre et son dojo dont les travaux commenceront dans les prochains jours. Nous avons tellement d’autres projets à mettre en œuvre, nous ne voulions pas partir avec se sentiment d’inachevé. Toute l’équipe municipale, soudée et très motivée a décidé de se représenter aux suffrages des Montesquivais.

Quel bilan pouvez-vous faire de la mandature passée ?

Tout d’abord, il faut souligner que nous avons réalisé l’intégralité de notre programme de 2014 et avons même été plus loin comme dans la gestion du cimetière par exemple ou la chapelle. Les métiers d’élus nous étaient complètement inconnus, nous étions novices et jeunes; mais nous avons pu bénéficier de l’accueil et de l’accompagnement indéfectible des maires voisins et amis. 

Cette responsabilité nous a permis de découvrir l’aspect administratif de la fonction et de développer nos connaissances dans tous les domaines de la vie communale. C’est vraiment une expérience très enrichissante.

Quelles ont été les principales réalisations depuis 2014 ?

  • Nous étions attendus. Jeune équipe avec une moyenne d’âge de 44 ans. Nous avons eu à cœur de marquer d’entrée notre arrivée à la tête de la municipalité en réalisant un terrain multisports. 
  • Nous avons préservé et mis en valeur le patrimoine montesquivais avec la restauration des remparts et les travaux sur la porte fortifiée devraient commencer prochainement puisqu’ils ont été votés.
  • L’ancienne perception a fait peau neuve en accueillant des logements ce qui procure de nouvelles ressources à la commune.
  • Le zéro phyto pour les employés communaux. La préservation de la santé des employés communaux en n’utilisant plus de produits nocifs et la protection de l'environnement sur les lieux publics
  • Le remplacement de l'éclairage public par un éclairage plus performant et moins énergivore. 
  • La petite enfance avec la maison d’assistantes maternelles fait aussi partie de nos engagements. 
  • Le cimetière n'a pas été oublié avec la création de cavernes et l'ossuaire communal.
  • Mais le gros projet du mandat sera l’extension et la mise aux normes de la maison du temps libre avec la création d’une salle multisports/dojo qui sortira de terre dans les prochains mois. 

Quelles évolutions avez-vous noté ces dernières années dans la gestion de votre commune ?

Notre gestion communale rigoureuse s’est toujours faite au travers de deux critères principaux : l’intérêt général et la maîtrise des finances communales. Chaque projet a été discuté et voté, tout le monde a pu s’exprimer sur chaque sujet. Certains projets, comme la maison du temps libre ont été modélisés et présentés aux associations utilisatrices afin qu’elles puissent orienter les travaux en fonction de leur utilisation au quotidien.

Nous nous sommes aussi toujours attachés, au cours des ces six ans et malgré des projets d’envergures, à ne pas augmenter les impôts locaux et nous nous y engagerons encore pour les six prochaines années.

Quel programme va être proposé aux Montesquivais ?

Les Montesquivais recevront prochainement notre profession de foi avec l’ensemble de ce que nous souhaiterions réaliser. Les grandes lignes sont :

  • Réhabilitation des espaces et bâtiments publics (Porche du village, la place, les rue du village, trompe l’œil, revêtement de la halle, syndicat d’initiative, chauffage de la maison du temps libre …) 
  • Sécurisation de la traversée du village à l’aide de l’étude réalisée par le conseil départemental
  • Développement et mise en valeur de la zone Natura 2000
  • Accompagner le SDIS dans la création de la nouvelle caserne des pompiers prévue 2022
  • La mise en place de circuits courts pour la cantine scolaire et avec un local commercial
  • Maintien et défense des services publics 
  • Développer la mise en place d’énergies renouvelables sur les bâtiments et terrains communaux
  • Préserver l’identité historique et géographique de Montesquiou dans la communauté Cœur d’Astarac et dans le nouveau découpage territorial des cantons et des différents schémas locaux, départementaux et régionaux
  • Bien entendu, nous nous engagerons à ne pas toucher à la feuille d'impôt de nos concitoyens.

Tant de points et bien d'autres qui seront dans notre profession de foi très prochainement distribuée dans les boîtes aux lettres des Montesquivais.

N’y a-t-il pas un grand projet qui vous tient particulièrement à cœur ?

Il reste tellement à faire, le choix est difficile. Je dirais que deux projets se démarquent pour moi. Le premier projet qui est double : aménager les espaces publics comme la place du village et sécuriser la traversée du village. Cette place est la première impression que se font les visiteurs de notre village et il faut dire qu’elle n’est vraiment pas à la hauteur de nos ambitions.

Je souhaite que le projet soit choisi par les Montesquivais : nous effectuerons un appel d’offres et paierons des esquisses qui seront soumises à nos administrés, au conseil municipal et à un collège de professionnels. Chacun votera et pourra ainsi faire entendre sa voix. La sécurisation de la traversée du village se fera avec l’aide du projet réalisé par le conseil départemental. 

L’autre projet qui me tient à cœur, est l’accompagnement vers le PNR (Parc Naturel Regional) : avec sa zone Natura 2000 et sa démarche environnementale, Montesquiou peut développer son image d’écrin naturel.

Votre liste s’appelle "une équipe engagée pour Montesquiou". Pourquoi ce choix ?

C’est un choix collectif.  Être élu aujourd'hui dans un village de la taille de Montesquiou, c' est un engagement au quotidien. Nous l’avons montré lors du précédent mandat et nous continuerons à l’être pour les années à venir. L'équipe s’est renouvelée et l'envie d'agir pour Montesquiou est bien là. Une nécessité car les prochains enjeux sont nombreux et importants.

Présentez-nous votre liste :

Un noyau dur a décidé de continuer à mes côtés et nous avons intégré sept personnes qui ont réussi dans leurs vies professionnelles, personnelles et associatives. Nous avons également fait le choix de la mixité huit femmes et sept hommes.

Liste dans l’ordre de la photo : 

Sur la photo, debout de gauche à droite : 

  • Etienne Verret, 39 ans, employé,
  • Marc Passera, 60 ans, gérant, 
  • Fabienne Lasportes, 56 ans, retraité de la fonction hospitalière, 
  • Marie-Noëlle Denat Lébé, 38 ans, pharmacienne, 
  • Nathalie Sahuguède, 40 ans, employé, 
  • Doris Schmitt, 65 ans, retraité, 
  • Marie-Claude Ducès, 67 ans, retraité de la fonction publique hospitalière, 
  • Philippe De Galiande, 77 ans, retraité de l’éducation, 
  • Vincent Chaves, 43 ans, indépendant

Assis de gauche à droite:

  • Sophie Brazzalotto, 33 ans, auxiliaire de puériculture, 
  • Christelle Payssé, 38 ans, employé,  
  • Bernard Desmarets, 66 ans, retraité, 
  • Julie Boer, 30 ans, agricultrice, 
  • Christian Dorio, 78 ans, retraité, 
  • Arnaud De Castelbajac, 79 ans, retraité, 
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles