Le bac nouveau, c'est parti !

Image20.jpg

Première épreuve du nouveau bac 2021, première historique ! 1010 gersois sont concernés aujourd’hui.

Mr Mathieu Blugeon IA-DASEN du Gers commente cette « révolution ». Le constat est fait que le bac actuel ne fonctionne plus très bien. Effectivement avec un taux de réussite au bac formidable (88.1%)  et par ailleurs un échec colossal en première année du supérieur (60% échoue avant la fin de la première année) il faut changer la donne. Plusieurs critères sont en cause : le bachotage de terminale ne fonctionne pas dans le supérieur où il faut travailler toute l’année, les élèves ont tous la même formation, et les inégalités sociales augmentent la situation d’échec .

« Il faut que chaque élève puisse être pris en considération dans sa globalité et dans son individualité et que chaque élève puisse faire un menu qui lui corresponde pour réussir après… Chaque élève peut donc maintenant avoir un programme complètement différent.  Dans le Gers au sein d'un même lycée on peut trouver 35 menus en moyenne alors qu’avant on n’avait que 3 possibilités. »

Résultats des consultations : on copie un peu sur le DNB (le brevet). 60% de la note finale reste sur l’ancien modèle et 40% passe en contrôle continu  et commence en première.

Le bac 2021 nouvelle formule commence donc aujourd’hui lundi le 20 janvier 2020. Il sera suivi d’une session en avril et d’une dernière en janvier 2021.

Mr l'IA-DASEN explique le déroulement :

Au niveau national on a récolté des sujets (BNS, banque nationale des sujets), par exemple 600 pour l’histoire et la géographie. Dans chaque lycée une équipe de professeurs concernée choisit 10 sujets et le proviseur propose à la dernière minute, un parmi les 10.

Les élèves vont passer les épreuves dans leur salle habituelle avec bien sûr une surveillance supplémentaire. A l'issue des épreuves un scanner spécial passe les copies, les anonymise et puis celles-ci sont mélangées, dispatchées en lots. Les professeurs correcteurs reçoivent un code secret qui leur permet de récupérer leur lot de copies. Les corrections ont lieu au niveau académique. Les copies corrigées parviennent au rectorat devant une commission d’harmonisation. Les résultats de cette première session seront connus les 15 mars.

Mr l’IA-DASEN pense que le nouveau bac permettra au lycéen de ne plus bachoter et de devenir autonome, et qu’il remettra aussi un peu d’égalité sociale.

Une diapositive qui résume tout:

#BAC2021 : le vrai/faux de la réforme du bac avec Jean-Michel Blanquer ministre de l’éducation nationale :

 

Comprendre le bac 2021 en 2min30 :

 

Téléchargez le document d’information

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles