Menu

Quelques vues de la campagne inondée à Bouzon, entre Nogaro et Aignan

0 Terres inondées 1bis 171119.jpg

Les rivières sont en crue et plusieurs routes coupées

Les pluies incessantes qui tombent sur l’Armagnac, semblent d’une intensité et d’une durée exceptionnelle. Des hameaux perchés sur une colline risquent d’être isolés parce que les routes qui en viennent, sont inondées. Cela risque d’être bientôt le cas pour Bouzon, quartier de Bouzon-Gellenave, si la pluie continue.

Bouzon presque isolé

Pour aller à Bouzon, la route du petit pont du Midour est coupée, de même que la route qui part de l’église vers Fustérouau et la route qui descend vers la route Nogaro – Aignan au niveau de Bétous.

Pour entrer et sortir de Bouzon sans trouver de route inondée, il faut prendre la route qui part de la gare de Sorbets vers Bouzon et continuer tout droit vers Fustérouau : on retrouve la route Fustérouau – Termes-d’Armagnac. Ou encore faire un grand tour par Termes-d’Armagnac et y prendre la direction de Nogaro.

La route Nogaro – Aignan est inondée sur plus de 200 m au niveau du pont de la Ribérette. Les voitures peuvent passer avec 30 cm de profondeur d’eau avec un courant assez violent qui traverse la route depuis la rivière.

Quant aux terres, elles sont, elles aussi inondées plus qu’à l’habitude. Et que vont devenir les maïs trempés de pluie qui n’ont pas encore été moissonnés ?

3 Terres inondées 1bis 171119.jpg
Sur la route Termes-d'Armagnac - Aignan
2 Route inondée sur 200 m entre Nogaro et Aignan 1bis 171119.jpg
La route Nogaro - Aignan inondée sur 200 m
1 Terres inondées 1bis 171119.jpg
La campagne de Bouzon inondée
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles