Menu

Le monde merveilleux de Coqueline

IMG_7877 JDG.jpg

Mardi en fin d’après-midi, au Pôle culturel, le public a découvert le conte musical Coqueline.

Un spectacle qui a pu voir le jour grâce au soutien de la municipalité. La médiathèque pour la lecture et l’école de musique avec sa classe d’éveil musical ont uni leurs compétences et ont offert aux enfants de deux à quatre ans, quatre ateliers qui étaient animés par Marie-Claude Gilles et Manon Saint-Marc.  

L’assistance composée de parents, grands-parents, amis et d’un nombre important de pitchouns ont été entraînés dans l’univers de Coqueline, la petite poule rousse qui rêvait de s’envoler. Un conte écrit et illustré par Marie Dular.

Sur la scène, le Baz’Art, ensemble musical composé de Noémie Van Aerschodt (flûte traversière, flûte piccolo), Manon Saint-Marc (clarinette si bémol, petite clarinette, clarinette basse), Pascal Ducournau (saxophone alto, saxophone soprano, saxophone baryton), Damien Saint-Marc (saxhorn alto), Barnabé Wiorowski (tuba), Quentin Ferradou (marimbe, glockenspiel), a ouvert le conte par un morceau d’Orphée aux Enfers.

Les musiciens ont interprété une dizaine de morceaux, entrecoupés par un temps de lecture où Marie-Claude Gilles lisait le conte, devant des pitchouns attentifs qui, connaissant leur petit rôle, ont chanté « Je m’appelle Coqueline », réalisé une chorégraphie adaptée à leur jeune âge, et même fait un petit peu de musique, notamment pour représenter l’orage.

Cette initiative de la médiathèque et de l'école de musique, avec la participation du Baz'Art, a été récompensée par de nombreux applaudissements.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles