Menu
Fleurons de Lomagne

Patrick Farbos, nouveau président de l’Interprofession de l’armagnac

0 Patrick Farbos et Marc Darroze 1bis 010719.jpg

Effort sur la com novatrice et ambitieuse avec Air France

Le nouveau président du BNIA (Bureau National Interprofessionnel de l’Armagnac) a été élu pour trois ans, le 1er juillet 2019, lors de l’assemblée générale à Éauze : c’est Patrick Farbos, président de la Cave Les Hauts de Montrouge à Nogaro et qui est aussi président du Comité interprofessionnel du floc de Gascogne.

La transmission des fonctions entre l’ancien président - Marc Darroze - et Patrick Farbos a eu lieu dans la bonne humeur.

Le Journal du Gers a posé quelques questions au nouveau président et à Olivier Goujon, directeur du BNIA.

Pour le nouveau président, le plus important est de faire mieux connaître les produits de l’armagnac tant dans la région qu’en France et à l’étranger. L’armagnac n’a pas encore trouvé sa place dans tous les rayons de boissons des commerçants du Sud-Ouest. Bien qu’il y ait des progrès depuis quelques années, quand on ne trouvait pas d’armagnac à l’aéroport de Blagnac…Il faut que l’armagnac entre totalement dans le tissu économique du Sud-Ouest.

Premier chantier important

Un chantier technique, lancé en 2018, s’attache à mieux connaître l’alambic armagnacais pour pouvoir l’améliorer ; créer un alambic pilote à des fins d’étude et de formation ; permettre ainsi une meilleure transmission des savoir-faire. C’est d’ailleurs Patrick Farbos qui était le patron de la commission technique chargée de ce chantier. Chantier qui va être poussé.

Deuxième chantier important

Le deuxième chantier s’attache à dévoiler les secrets du baco blanc, cépage de base des vins destinés à la destination de l’armagnac. C’est sa résistance aux maladies qui est au cœur des recherches. On sait que les autres cépages utilisés pour l’armagnac sont la folle blanche, l’ugni blanc et le colombard.

Une opération de com novatrice et ambitieuse

Soutenu notamment par la Région Occitanie, le BNIA a commandé un vidéo-reportage qui sera projeté pendant six mois sur tous les longs courriers d’Air France en français et en anglais. Ce reportage (1) de 3 minutes sera intégré dans l’émission World on board de 26 minutes contenant 7 reportages sur l’actualité économique, touristique et culturelle de la France.

Huit millions de passagers devraient être touchés.

Le BNIA restera propriétaire des droits d’auteur.

Bref rappel sur l’industrie de l’armagnac

Production d’armagnac (alcool pur) en 2018 : 19 hl, en augmentation /2017.

En 2018, 52 % de la production a été exportée, notamment vers les États-Unis, la Chine, la Russie et la Grande-Bretagne.

Le BNIA recense 300 comptes actifs de producteurs, dont 150 produisent plus de 1.000 hl d’alcool pur.

Pour Olivier Goujon, l’armagnac est un produit de niche par rapport au cognac (produit en volume plus important). De plus, dans l’armagnac, la production est très dispersée : 56 producteurs totalisent seulement 58 % de la production, tandis que, dans le cognac, 4 producteurs font 98 % de la production.

(1) Avec comme présentateur Philippe Campa, d’Armagnac News.

 

2 Patrick Farbos Olivier Goujon et Marc Darroze 1bis 010719.jpg
Patrick Farbos, Olivier Goujon et Marc Darroze
7 Patrick Farbos allocution 1bis 010719.jpg
Patrick Farbos dit quelques mots de remerciement
3 La salle 1bis 010719.jpg
La salle
5 Olivier Goujon 1bis 010719.jpg
Olivier Goujon explique la vidéo qui passera sur Air France
6 Intervention de Ronny Guardia-Mazzoleni 1bis 010719.jpg
Intervention de Ronny Guardia-Mazzoleni, conseiller régional, qui soutient le projet vidéo
7bis Philippe Campa et jérôme Delord 1bis 010719.jpg
Philippe Campa, présentateur de la vidéo, avec Jérôme Delord
1 Patrick Farbos et Marc Darroze 1bis 010719.jpg
Patrick Farbos et Marc Darroze
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles