Menu

Les camions de course de retour à Nogaro

0 le 20 de Téo Calvet devant Jean-Charles Lauri 1bis 250617.jpg

Pour des courses et deux parades de camions décorés

Le Grand Prix Camion de Nogaro est de retour, pour la 26ème année, du vendredi 21 au dimanche 23 juin, au circuit de Nogaro. C’est la 2ème manche du Championnat de France Camions. La 1ère de l’année 2019, c’était le Grand Prix du Castellet.

Ce sont 25 monstres, équipés de moteurs de 960 à 1200 ch bridés à 160 km/h, qui vont disputer 4 courses, le samedi et le dimanche (le vendredi et le samedi matin sont consacrés aux essais). À part les avions de chasse, peu d’engins donnent une telle sensation de puissance.

Mais il y a aussi le Festitruck : 225 camions décorés qui défilent le samedi soir, à 18 heures, dans les rues de Nogaro et le dimanche après-midi, à 16 h 10, sur le circuit pour disputer le titre de plus beau camion décoré.

Les forces en présence

Thomas Robineau (sur Man) est 1er après Le Castellet. Il a été le plus régulier en enchaînant 4 podiums.

Anthony Janiec (sur Man), 2ème, meilleur aux essais qualificatifs, a gagné 2 courses, mais, ensuite, il a abandonné et a été aussi victime d’une crevaison.

Téo Calvet (sur Man), 3ème, a 18 ans. Déjà vainqueur d’une course en 2017 à 16 ans à Nogaro ! Il passe le bac en même temps que les épreuves du Grand Prix Camions ! Au Castellet, il est monté 4 fois sur le podium et la 4ème, c’était pour une victoire. C’est la sensation du Championnat.

Deux autres pilotes complètent le Top 5 : Lionel Montagne, 4ème, (sur Renault) et Gregory Ostaszewski, 5ème, (sur Renault Premium).

Citons aussi Christophe Miquel (sur Scania), qui n’est que 29ème au classement, mais qui a tant brillé au cours des années en faisant le spectacle avec des dérapages pendant les courses et qui était très apprécié des spectateurs.

Autres épreuves

N’oublions pas que deux autres types de véhicules vont s’affronter, ce week-end, à Nogaro :

  • les Legends Cars en catégorie Élite et Élite Pro. En deux courses de vitesse et une d’endurance,

  • les Superkart avec, en vedette, les Allemands, Peter Elkmann et Andras Jost, qui dominent la catégorie.

Bref, c’est un week-end festif et prometteur.

N.B. - En 2017 sur le circuit de Nogaro, Téo Calvet  devant Jean-Charles Lauri.

10 European trucks Challenge course 4 3 camions dans un mouchoir 1bis 250617.jpg
Comme les voitures et les motos, les camions peuvent se placer dans un mouchoir...
3 Le n°6 Anthony Janiec gagne la course 3 Coupe de France 1bis 250617.jpg
En 2017, Anthony Janiec gagne la course 3 de la Coupe de France
18 Le roi des camions qui s'avance 1bis 250617.jpg
Défilé sur la piste : le roi des camions qui s'avance
36 The sound of a BEAU tiful day 1bis 25 0617.jpg
"The sound of a beautiful day"
28 Tom Selleck Magnum 1bis 250617.jpg
Tom Selleck (Magnum)
32 Les Îles 1bis 250617.jpg
Les îles
24 La bande à Renaud 1bis 250617.jpg
La bande à Renaud
25 Des pirates jusque sur le rétroviseur 1bis 250617.jpg
Des pirates jusque sur les rétroviseurs !
17 Belle décoration 1bis 250617.jpg
Beau tableau
2 Peter Elkman seul en tête 1bis 250617.jpg
Superkart : Peter Elkmann seul en tête, en 2017, à Nogaro
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles