Menu

Eté au féminin : une belle affiche culturelle estivale.

Médiathèque côté jardin.jpg

Un tourbillon féminin inhabituel que vont découvrir estivants et autochtones

L’idée a germé dans l’esprit d’un petit groupe lié à l’Association « l’Arcade », motivé par ce nouveau projet qui est de faire vivre la période estivale, par le biais d'événements axés uniquement autour de la femme. Plusieurs artistes féminines ont été choisies , l’idée générale est de coordonner ces animations, ainsi la médiathèque de Saint-Clar et la Librairie-tartinerie de Sarrant vont jouer le « jeu ».

Théâtre, exposition, choix de l’étagère, concerts, conférences, une gamme variée qui permettra à chacun de découvrir le talent des femmes actuelles, mêlé à celles d’une autre époque !

Demandez le programme :

Exposition à la médiathèque du 3 au 31 juillet. Vernissage vendredi 5 juillet à 19 h.

Quatre visions artistiques : Marleen Moyra (artiste peintre) Patrick Dehan et Bernard Lautier (photographe ) Willy Breteau (sculpteur)

Ouvertures : lundi 15 h – 18 h   mercredi 14 h – 18 h  jeudi 9 h 30 – 12 h 30  vendredi 16 h – 18 h  samedi 10 h 12 h et 14 h – 17 h

Le choix de l’étagère orienté vers la littérature féminine avec des femmes auteures, qui est un des moments phares de la médiathèque de Saint-Clar. Il sera animé par Floriane Garonne à la Librairie-Tartinerie de Sarrant, le 12 juillet à 15 heures.

Du théâtre avec une pièce s’intitulant « La jalousie du Barbouillé ». C’est une farce en un acte. On ignore sa date de création qui s’est faite hors de Paris. Elle a été jouée à partir de décembre 1660 à Paris jusqu’en septembre 1664 avant d’être ôtée du répertoire de la troupe de Molière. Il s’était inspiré d’une pièce du Décameron de Boccace « Le jaloux corrigé » ou d’une histoire de la comédia dell’arte « Le villano geloso ».Barbouillé signifie enfariné. On reconnaît aussi la trame de Georges Dandin où le prénom ironique d’Angélique est conservé. L’épisode du docteur est repris dans le « Mariage forcé » et exploité dans le « dépit amoureux ».  Cette pièce sera interprétée  vendredi 19 juillet, à la vieille église, à 21 h.  Mise en scène de Céline Chauveau.

 Hommage aux grandes ladies du jazz par le quintet «  Madame »  samedi 27 juillet, à 21 h, à la vieille église

« Les miroirs de Frida Kahlo »  conférence présentée au Musée de l’école par Robert Vasquez, samedi 13 juillet, à 17 h .

Les femmes compositrices du XXème siècle,  conférence présentée par Roger Tessier, avec l’aimable participation de Roula Safar (mezzo-soprano, guitare et percussions) - samedi 24 août, à 15 h, à la médiathèque.

Concert à Saint-Créac avec Roula Safar, « De la Mésopotamie à l’Occitanie », dimanche 25 août, à 14 h

C’est un large programme que sauront apprécier les amateurs d’évasion culturelle de qualité, d’ors et déjà,  il suffit de noter les dates dans les agendas pour un premier Été au féminin, à Saint-Clar.

été au féminin rév Clara Christine.jpg
L'affiche
Rando maman St Antonin et marché gourmand St Clar 2019 019.JPG
La vieille église
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles