Menu

Une sieste bénéfique dans le cadre des rendez-vous aux Jardins

Aubiet 8 juin P1010415.jpg

Après-midi relaxation et découverte botanique au jardin de La nourrice

Tous les participants, adultes et enfants [1], ont trouvé un coin sympathique, isolé ou pas, autour de la grande mare ou plutôt du bassin d'ensoleillement, point central de la Nourrice.

Ils ont apporté des couvertures ou des coussins, voire certains des chaises longues.

Chacun a ainsi pu profiter de ce splendide et chaud soleil de début de juin.

Amélie Agut prend alors la parole pour annoncer ce qui va suivre : une sieste sonore.[2],

Amélie Agut est créatrice sonore, tous ses projets sont en lien avec le son, l'enregistrement, l'écoute et parfois la musique, éveil à l'écoute et création musicale. Mais souvent aussi en lien avec la radio qui lui permet de diffuser ces réalisations. Elle avait déjà travaillé avec le Pays Portes de Gascogne quelques années auparavant pour des cartes postales sonores. Elle revient pour animer ce projet en lien avec différents ateliers.

Du 23 au 26 avril, pendant les vacances de Pâques, les enfants du centre de loisirs Kirikou, puis du 3 au 7 juin, ceux de CM1 CM2 de l'école du village ont participé à un atelier d'éveil, à l'écoute, aux arts sonores, mais ils ont aussi eu l'occasion de découvrir et de mieux connaître la nature à travers les sons du jardin. La Directrice de l'école, Florence Decoly, est d'ailleurs présente pour constater, avec fierté, ce que ses élèves ont réalisé.

A la suite de cet atelier, Aurélie a réalisé un montage, une restitution sonore pour permettre de profiter et de se relaxer au son de la voix des enfants et des bruits du jardin.

Un deuxième atelier a permis la fourniture du nécessaire pour retransmettre son enregistrement. En effet, lors de cet autre atelier proposé aux adolescents et animé par Pol Perez, bricoleur aguerri, des enceintes ont été conçues à partir de matériaux de récupération. Elles sont autonomes en énergie, à savoir que munies d'une batterie reliée à un petit panneau solaire, elles peuvent se placer n'importe où. Plus besoin d'électricité. Les participants ont donc réalisé leur équipement personnel, mais aussi accepté de les prêter pour cet après-midi au jardin.

Grâce à eux et à cette installation, les auditeurs se sont relaxés et détendus pendant vingt minutes. [3]

Ensuite, pause goûter bien nécessaire pour les enfants présents et, bien sûr, pour tous, la possibilité de se désaltérer avec des boissons offertes par l'association La Nourrice.

Après la pause, l'herboriste Juliette Martin - au chapeau de paille - a effectué une visite détaillée du jardin en faisant des haltes fréquentes pour expliquer, commenter tout ce qui s'offrait aux yeux des visiteurs. Elle a ainsi répondu aux questions fréquentes des participants.

 

À noter aussi la présence d'un stand du Centre Permanent d'Initiatives pour l'environnement (CPIE) basé maintenant à Mirande, stand qui a reçu quelques visites également. On y découvre Xavier qui vient chercher des informations car, installé comme apiculteur depuis septembre 2018, il souhaite développer un projet de ruches pédagogiques. Il connaît déjà la Nourrice car dans sa vie précédente, il a participé à la construction du bâtiment d'accueil - la serre refuge - mais aussi à la mise en place des gouttières sur les trois bâtiments communaux qui longent la Nourrice et qui servent à alimenter en eau le jardin.

La journée se terminera avec l'apéritif et l'écoute des paysages sonores natuels proposés par Amélie Agut.

[1] Au total, ce sont près de 120 personnes, adultes et enfants, qui ont été comptabilisés par le conseiller municipal à l'accueil pour cet événement.

[2] En cliquant sur le lien, vous aussi, vous pouvez écouter les enfants et vous détendre avec une courte sieste. N'hésitez pas !

[3] Ce moment de répit, cette création  sonore était diffusée à la même heure, en direct, sur les ondes de Radio Côteaux, radio à retrouver sur 104.5 ou 97.7. Radio Côteaux est une radio associative créée en 1983 et installée à Saint-Blancard depuis 1999. En priorité, elle a un rôle de promotion de la vie locale pour créer du lien social.

 

Aubiet 8 juin P1010419.jpg
Ils vous accueillent à l'entrée du jardin
Aubiet 8 juin P1010444.jpg
La visite du jardin avec Juliette Martin
Aubiet 8 juin P1010422.jpg
Première étape lors de la création : le ramassage des bois
Aubiet 8 juin P1010424.jpg
Les buttes de culture auto-fertiles : trois semaines de travail intense
Aubiet 8 juin P1010423.jpg
Construction du mur en pisé de la serre-refuge
Aubiet 8 juin P1010421.jpg
Toutes les étapes de la construction de La Nourrice sont exposées à gauche de cette entrée. - Photos ED
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles