Menu

Les "Olympiades" des coursaïres

IMGP7341.JPG

Il y avait quarante participants

Les passionnés de courses landaises étaient réunis pour participer à des jeux "Olympiques" samedi à Plaisance

Des adhérents de clubs gersois pour la plupart étaient présents des le matin, vers dix heures, place de la mairie, pour entendre l'évolution historique de leur sport favori à Plaisance, issue des recherches faites par Alain Lagors historien local.

Les premières arènes construites ici entièrement en bois en 1862 étaient rectangulaires, avant cela, les courses se déroulaient comme cela se passe encore dans de petits "Pueblos" espagnols sur les places publiques en l’occurrence celle de la mairie actuelle close avec l'aide de cordes de chaînes de charrettes ou chars.

Sur des piliers de cette place, des ferrures qui servaient à cet usage sont encore présentes.

En 1921, de secondes arènes toujours en bois remplaçaient les premières, elles étaient carrées, allaient servir pendant quinze années et, en 1936, être remplacées par les actuelles en béton avec piste ronde suivant des plans de l'architecte bayonnais Lesgourgues.

C'est la municipalité dirigée par le médecin Jaymes qui avait fait le choix de préférer des arènes à l'installation de l'eau courante dans les foyers.

Onze ans plus tard en 1947, l'eau courante arrivait à son tour. Alain Lagors a raconté tout cela au groupe présent dont certains, les moins jeunes, connaissaient des bribes de l'histoire, tant elle fait partie de la tradition orale.

Elle est aussi racontée dans un livre édité par l'association des anciens du "Cours Complémentaire" illustrée joyeusement par André Saramon.

Pascale Ader représentait le club local pour accompagner les visiteurs, les autres membres préparaient les arènes pour les jeux de l'après-midi.

À midi, avant l'apéritif et le repas, il y a eu les discours de Régis Soubabère maire de Plaisance, Jacky Rouquette, présidente du  Club Taurin, et celui de Franck Serve pour la Riviere Basse, Gérard Castet  était excusé, suivait  l'heure de l'apéritif avec Guillaume Marsan de la maison Ricard, suivi du repas cuisiné par le Club Taurin

Dans l'après-midi, la compétition avec plus de 40 participants commençait avec des jeux sportifs  autours des arènes et aussi au minigolf, très appréciés, ces jeux !

En fin d'après-midi, les résultats.

IMGP7338.JPG
Screenshot_20190606-071705_Facebook.jpg
Screenshot_20190606-071646_Facebook.jpg
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles