Menu

Les petits mitrons en herbe ont été les rois de la fête

DSC04355 (Copier).JPG

À l'occasion de la journée européenne des Moulins

Après sa première participation à la journée européenne des moulins, l’association « les Amis du Moulin de Durban » peut être fière de son succès qui marque aussi la reconnaissance témoignée par des centaines de visiteurs.

Malgré une météo pas particulièrement des plus agréables, le parking a affiché complet toute la journée. On faisait la queue pour assister aux visites, jusqu’à faire perdre sa voix à Patrick, meunier guide-conférencier. Les deux boulangers confirmés, Eric Bourrec de Preignan et Georges Meynent, son second pour l’occasion, aidés de leurs mitrons ayant déjà eux aussi, une certaine pratique, enchaînaient les fournées pour satisfaire les uns et les autres pressés de pouvoir retrouver enfin le goût et la texture du bon pain de Beth Temps, fabriqué évidemment avec de la farine « made in Durban ». Il fallait aussi trouver le temps de cuire les pizzas servies à l’apéritif, sans oublier la production des enfants car ceux-ci ont été en première ligne toute la journée.

Les enfants ont été particulièrement chouchoutés

Dès 10 h, ils étaient 31, avec une toque à leur nom, en train de malaxer la pâte qu’ils avaient eux-mêmes préparée sur les conseils de quelques adultes avant de leur donner une forme plus ou moins fantaisiste : des tresses bien sûr, mais aussi toutes sortes d’animaux qu’après cuisson, ils ont pu récupérer et rapporter chez eux. Pas de temps mort puisque entre-temps, ils pouvaient assister à la mise en scène sous forme de magnifiques dessins défilant dans un petit théâtre, d’un joli conte expliquant pourquoi les souris pourraient envahir le moulin de Durban. L’après-midi, retour aux travaux manuels avec la fabrication de sablés, les fameuses « Zézettes » qui risquent de concurrencer d’ici peu celles de Sète,  pourtant renommées !  Avant de pouvoir les apprécier, certains ont trouvé suffisamment d’énergie pour fabriquer de petits moulins à vent en carton, longtemps rois des fêtes foraines.

Que de bons souvenirs ont dû être évoqués le lendemain,  dans les cours de récréation !

Un travail d’équipe dans une ambiance des plus conviviales

Une telle réussite n’est pas due au hasard : l’organisation avait été minutieusement préparée à l’avance dans les moindres détails par les membres actifs de l’association, impossible de tous  citer sans en oublier. Une mention spéciale pourtant à Alain Ribolleda, le maire, Daniel Carretero et Annie Milhas, et, bien sûr, Christine Bertin, illustratrice et conteuse de talent. Les jours précédents, le blé avait été moulu en tenant compte des aléas du vent, le four chauffé à l’avance, les différentes tâches distribuées aux bénévoles, etc... Et comme en Gascogne, le contenu des assiettes a une importance certaine, de ce côté-là aussi, rien ne clochait : à midi, un traiteur proposait des menus bio pour un prix des plus raisonnables.

Après une telle démonstration, les animations autour du moulin de Durban ont de beaux jours devant elles !

DSC04324 (Copier).JPG
Épreuve de force pour les papas afin d'orienter les ailes du moulin
DSC04336 (Copier).JPG
Eric Bourrec, un coach de métier, particulièrement investi dans cette journée
DSC04375 (Copier).JPG
Atelier de fabrication de moulins à vent miniatures
DSC04364 (Copier).JPG
Et voilà de belles pizzas !
DSC04341 (Copier).JPG
Et si les petites souris envahissaient le moulin ?
DSC04347 (Copier).JPG
Le moulin avait aussi ses conteurs !
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles