Menu

Le Monastère de Saint-Mont nouveau pôle attractif du Gers

00 Entrée dumonastère 1bis 130519.jpg

Plaimont ressuscite et ouvre à tous ce joyau du Patrimoine

Le 13 mai, dans l’après-midi, Plaimont a inauguré l’ouverture officielle de l’hôtel-restaurant qu’est devenu le Monastère de Saint-Mont après travaux. En présence de nombreuses personnalités politiques du Gers (1) et de beaucoup de vignerons.

Les personnes présentes au début de l’après-midi ont pu participer à une séance de dégustation dans la cave du Monastère, une vraie cave creusée dans le sous-sol (2).

En attendant l’inauguration, prévue à 18 h 30, les invités ont pu profiter de l’ambiance chaleureuse et sereine qui émane des murs du cloître et du jardin, devenus une grande cour où c’est un bonheur de deviser entre amis.

Inauguration

Joël Boueilh, président de Plaimont, accueille les invités et les remercie de leur présence. Il retrace rapidement l’histoire du Monastère et se dit convaincu que Plaimont, grâce au Monastère, va pouvoir s’ouvrir encore plus au monde.

Philippe Martin lui répond qu’il peut être « fier, ce soir, de cet écrin qui nous manquait ».

Pour Jean-Loui Guilhaumon, l’enjeu majeur est de savoir accueillir les touristes.

Franck Montaugé estime que Plaimont, avec le Monastère, s’inscrit dans une histoire millénaire. Et Plaimont est un élément de fierté : « ce qu’on fait ici rejaillit sur nous tous ».

Gisèle Biémouret remet un diplôme et un label à Jean-Paul Tossens, le maître cuisinier des lieux, qui se dit heureux de faire partie d’hommes et de femmes qui défendent leur territoire. Noter que les amuse-gueules offerts à l’issue des discours laissent augurer une cuisine excellente.

Le Monastère concrétise une image d’excellence et de bien vivre

Le Monastère de Saint-Mont, bâti par les moines en 1055, domine la ville et la campagne et offre une vue superbe vers la vallée de l’Adour et, bien entendu, vers des vignes. Avec son bar à vins, son restaurant, ses chambres, bref, son luxe à prix abordables, c’est un lieu unique. Quel autre pourrait donner une meilleure image de la Gascogne actuelle : alliance de la tradition, du travail bien fait, de la gastronomie et de l’accueil courtois ?

Plaimont a, pour ainsi dire, sauté sur l’occasion, lorsque le propriétaire précédent lui a proposé de l’acheter. L’affaire s’est faite avec l’aide de clients étrangers très solvables.

Gageons que le bar à vins, notamment, sera très fréquenté.

(1) Notamment Philippe Martin, président du conseil départemental, Gisèle Biémouret, députée, les sénateurs Franck Montaugé et Raymond Vall, Jean-Louis Guilhaumon, maire de Marciac et président du Pays du Val d’Adour. On a aussi noté la présence de Michel Guérard, le célèbre chef d’Eugénie-les-Bains. (2) La dégustation a porté sur deux vins rouges (un Madiran Géoglyphe de 2014 et un Monastère de 2014) et sur deux vins blancs : un Caprice de Colombelle (colombard et gros manseng) et un Saint-Albert (Pacherenc du Vic-Bilh).

8 Dégustation avec Justine Lesage 1bis 130519.jpg
Dégustation dans la cave avec Justine Lesage
9 En attendant l'nauguration 1bis 130519.jpg
Dans la cour en attendant l'inauguration
1 Philippe Martin 1bis 130519.jpg
Photos DR
2 Les intervenants 1bis 130519.jpg
Les intervenants : Philippe Martin, Franck Montaugé, Gisèle Biémouret, Jean-Louis Guilhaumon et Joël Boueilh
0 Remise de la clef du Monastère à Béatrice et jean-Paul Tossens 1bis 130519.jpg
Remise de la clef du Monastère à Béatrice et Jean-Paul Tossens
3 Les vignerons et les dirigeants trinquent avec le suisinier 1bis 130519.jpg
Les vignerons et les dirigeants de Plaimont trinquent avec le chef
4 Vue depuiq le Monastère 1bis 130519.jpg
Vue vers l'Adour depuis le Monastère
10 Vignes près du Monastère avec visiteurs 1bis 130519.jpg
Vignes près du Monastère avec visiteurs
5 Le Monastère et léglise attenante 1bis 130519.jpg
Le Monastère et l'église attenante
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles