Menu

Assemblée Générale de l'Amicale du maquis de Meilhan

DSC04137 (Copier).JPG

Devoir de Mémoire

Alors que Jacques Chaunu,  le dernier rescapé de la tragédie du maquis de Meilhan a disparu l’an passé, le devoir de mémoire s’impose encore davantage.

L’amicale compte plus de 100 adhérents

Lors de l’Assemblée Générale de l’Amicale, 70 personnes étaient présentes à Tachoires sur les 102 que compte l’association. Entourant Max Balas et J-Claude Pasqualini les deux présidents, se trouvaient Gilbert Raynaud président d’honneur, Olivier Dupont  directeur de l’ONAC et Edgard Castéra de l’ANARC. Max Balas, également maire de Tachoires,  a d’abord demandé une minute de silence pour les membres récemment décédés. Le rapport financier énoncé par la trésorière Margaux Larée,  présente un bilan positif. Le renouvellement du tiers du Conseil d’Administration a été approuvé à l’unanimité.

L’Amicale attentive à toutes les situations

Le rapport moral a évoqué deux problèmes : l’un concernant Edgard Castéra à qui il a été demandé de se retirer du Comité Gersois de la Mémoire avec sa partie concours de la Résistance et de la Déportation. L’Amicale lui a apporté tout son soutien, permettant ainsi d’arriver à une solution moins radicale et plus acceptable. Autre point soulevé : la dispersion des cendres de Jacques Chaunu sur le site de Meilhan. Si cette issue est tout à fait acceptable en respectant les démarches administratives incontournables et sera d’ailleurs effective le vendredi 5 juillet à 15 h, il ne pourra être donné suite à la demande supplémentaire de la famille concernant la pose d’une plaque. Edgard Castéra a ensuite insisté sur l’importance du devoir de mémoire, ce qui a été repris par Olivier Dupont qui propose quelques nouvelles initiatives matérielles à mettre en place.

Le programme de la saison

Dans le rapport d’activités ont été évoqués l’entretien du site, l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, le nombre des visites, le calendrier des gardes, les commémorations du mois de juillet, les journées du patrimoine, la création du site internet  « Chemins de Mémoire ». À la fin de la séance, les congressistes se sont rendus en cortège jusqu’au monument aux morts de Tachoires afin de déposer une gerbe avant de se recueillir. Retour à la salle des fêtes pour partager le pot de l’amitié offert par la municipalité, puis  le repas.

La foule.jpg
La foule devant le monument aux morts de Tachoires
Dépôt de gerbe1.jpg
Durant la minute de silence
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles