Randonnée pédestre du mardi 23 avril 2019 : secteur de Mourède

CDT32_0059935.jpg

Un village doté d'une exposition permanente de sculptures  (Béatrice Fernando)

Mourède, bien qu'à 5 kilomètres de Vic-Fezensac, fait partie du canton d'Éauze.

C'est une bastide fondée en 1266 qui ne s'est pas développée en raison des interventions du seigneur de Marambat et de la création de Lannepax au même moment.

C'est l'une des plus petites communes en superficie et en population du Gers.

Le nom Mourède vient du mot gascon "mourou" qui est le fruit du roncier.

Les pentes exposées au soleil (arrajadé) étaient plantées en vignes, l'autre versant (la paguero) supporte les autres cultures mais surtout des forêts.

On n'a pas trouvé dans ce secteur d'objets de la préhistoire mais en revanche on peut trouver des vestiges gallo-romains au lieu-dit " Gleyziére", près de "Joueou".

L'église construite au XIIIème et XIVème siècle fut détruite au moment des guerres de religion.

L'église actuelle, consacrée à Saint Torens, fut bâtie au XIXème siècle.

Le village de Mourède compte au moment de la révolution deux guillotinés, l'abbé Larroque et Dareys de Chambeau.

Les bourgeois vicois achetèrent de nombreuses exploitations ; l'un d'eux, Dominique St-Etienne, achète Joueou du Haut et Joueou du bas (62 hectares de terrain) ; en 1667, la famille Roques achète le Réchou et devient Roques de Réchou.

La population a décru : en 1801, 180 habitants, en 1999, 68 habitants. Actuellement, des maisons ont été restaurées et le village compte une population active d'environ 80 habitants.

On peut noter la présence d'activités agricoles modernes comme le distributeur automatique de légumes installé par la famille Davezac.

L'école qui est aujourd'hui fermée, sera installée au village lors des lois Ferry en 1881.

Elle était auparavant au hameau de Cardeillac qui comptait douze maisons alors que le village de Mourède n'en avait que six.

On trouve à Mourède des familles très anciennes : Agut, Desbarats, Barthe, Lamothe...

Le village connaît l'été une activité artistique de haut niveau avec, dans l'église, une exposition de sculpteurs venant de toute la France. Ce festival artistique est l'œuvre de Béatrice Fernando demeurant à Mourède qui est elle-même une artiste.

Ses expositions sont très fréquentées.

Elle a aussi organisé des ateliers de sculpture qui ont mobilisé chaque fois une vingtaine d'artistes amateurs.

Les œuvres de Béatrice Fernando sont présentées dans un musée au village.

Sauvetage d'archives de Mourède

En novembre 1985, Gilbert Cabannes, habitant au village de Mourède, voit un tracteur chargé de vieux papiers quitter la résidence de l'ancien maire et filant vers la décharge de Vic-Fezensac. Il suit le véhicule, laisse vider la remorque puis ramène à Mourède l'état civil original ou en copie des XVIème, XVIIème et XVIIIème siècles, une mine pour les historiens.

Le 26 août 2000, l'actuel maire de Mourède marie trois frères et soeurs d'une même famille.

Mourede_1734_mairie-ancienne-ecole.jpg
Mairie dans l'ancienne école
distributeur.jpg
Le distributeur de légumes
beatrice-fernando-devant-une-de-ses-oeuvres.jpg
Béatrice Fernando et ses œuvres
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles