Menu

AG du comité FNACA

IMG_0498.jpg

Le comité FNACA de Lectoure a tenu son assemblée générale annuelle le dimanche 10 mars, à Saint Martin de Goyne, en présence de nombreux élus et personnalités de la région, et devant une assemblée d’une cinquantaine d’adhérents et de sympathisants.

Après les mots de bienvenue du maire qui a salué la cohésion du comité, un instant de recueillement fut observé en hommage aux adhérents disparus en 2018.

Le président Oliva a évoqué les camarades absents pour raison de santé et a eu une pensée particulière pour Georges Benquet qui fut président du comité pendant 10 ans, ainsi que pour Bruno Apriletti, qui a perdu son épouse le 1er décembre dernier.

Le secrétaire rendit ensuite compte de l’activité de l’an passé : causerie sur la guerre d’Algérie par André Casabonne à Lectoure, visite de la cité de l’espace à Toulouse, repas d’automne à Lagarde-Fimarcon, vide-grenier à Lectoure, participation aux cérémonies commémoratives, actions sociales, et réunions diverses.

L’effectif  est stable avec 118 adhérents, mais il serait souhaitable que celui du bureau soit renforcé. Le président, ayant constaté la faible participation des adhérents aux sorties,  indique que le prochain bureau sera appelé à prendre une décision quant à leur maintien.

Puis le trésorier présenta le bilan financier 2018, et le budget prévisionnel 2019, tous deux en équilibre. Rapports d’activité et financier ont été approuvés à l’unanimité des participants.

M. Courtès, annonça la parution d’un opuscule dédié au retour de guerre des Poilus gersois en 1919.

M. Gonella invita les personnes présentes à participer à Marsolan le 19 mars prochain, à 18 heures, à l’inauguration d’un Espace dédié au Cessez-le-Feu en Algérie.

Guy Brescon rappela les diverses revendications de la FNACA : revalorisation des pensions d’invalidité, attribution de la médaille militaire aux anciens combattants qui remplissent les conditions d’obtention, et souligna l’importance de la création de lieux rappelant le Cessez-le-Feu en Algérie, afin que le sacrifice des victimes de cette guerre ne soit pas oublié.

Puis il énuméra les manifestations à venir : 22 juin, jubilé de l’abbé Labénere, qui soutint la FNACA dès son origine, 3 septembre,  dépôt de gerbes au monument aux Morts d’Auch en hommage aux 314 morts gersois durant la seconde guerre mondiale, et assemblée générale départementale en octobre prochain.

Le général Boss souligna la parenté et la porosité qui existent entre la FNACA et le Souvenir Français, dont il rappela les vocations de préservation de la mémoire et entretien des tombes des soldats Morts pour la France, au titre de leur droit à une sépulture à perpétuité.

Xavier Ballenghien salua l’action de la FNACA pour la défense de la liberté et de la République, et Valérie Manissol, apportant son soutien au comité, constata que l’assemblée générale est l’occasion  de se souvenir et de se comprendre, et souligna l’importance de l’action sociale.

Après la réélection de quatre membres sortants du bureau, l’assemblée se rendit en cortège au monument aux Morts où fut rendu  hommage aux victimes de toutes les guerres. Le traditionnel repas fraternel qui suivit fut pris sur place par 70 convives.

Jean-Pierre Trupin

Photo de une : Valérie Manissol, Guy Brescon, Xavier Ballenghien, M. Dabos, maire,et Pierre Oliva, président

IMG_0496.jpg
Une partie de l'assistance
IMG_0500.jpg
Le traditionnel repas fraternel - Photos DR
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles