Mobilisation pour l'élevage gersois

moutons.jpg

Par La Confédération paysanne

La Confédération paysanne se mobilise pour l'élevage gersois. Elle organise une porte-ouverte sur la ferme de Thomas Carlier, éleveur ovin à Durban.

Les éleveurs sont invités à partager leurs problèmes, leurs solutions et à débattre des propositions de la Confédération paysanne.

La question de l'avenir de l'élevage dans un contexte de dénigrement est essentiel pour l'agriculture gersoise. Les éleveurs subissent des prix mondiaux insupportables.

La Confédération paysanne réaffirme la nécessité d'une PAC juste pour assurer leur revenu.

La fermeture de deux abattoirs du Gers a accentué les difficultés de valorisation de la viande ovine en particulier. Les coteaux de Durban rappellent l'utilité du pâturage pour maintenir un environnement équilibré et une activité économique.

Un rendez-vous à ne pas manquer, le 10 janvier prochain à 14 h pour débattre des solutions proposées par la Confédération paysanne pour sauver l'ensemble des élevages (bovins, volailles, ovins, caprins...).

Pour vous rendre chez Thomas Carlier, consultez ce plan.

 

Illustration Pixabay.com

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles