Menu

« Festi’Théâtre » à Nogaro (mis à jour le 8 novembre)

Scène de d'Artagnan illustre et mal connue 1bis.jpg

Organisé par le Clan

 Mis à jour le 8 novembre

Le Centre social et culturel le Clan organise son premier Festival de théâtre amateur ! Pendant 3 jours, du vendredi 16 au dimanche 18 novembre 2018 au cinéma-théâtre de Nogaro.

Dix pièces de théâtre vont y être représentées, parmi lesquelles certaines sont très connues et ont fait un tabac à Paris et ailleurs depuis longtemps. Comme Volpone de Jules Romains et Stefan Zweig, L’affaire de la rue de Lourcine d’Eugène Labiche, Les méfaits du tabac de Tchekhov, Dormez, je le veux de Georges Feydeau ou Du vent dans les branches de Sassafras de René de Obaldia.

L’atelier-théâtre du Clan y participe avec la pièce de Feydeau (Doormez, je le veux!) dimanche à 16 h 30 (les photos représentent des scènes tirées de trois spectacles écrits et montés par lui : d’Artagnan illustre et mal connu, Un chapeau de paille d’Italie et Henri IV).

Pratique

Tarif : 1 spectacle : 7 euros ; 2 spectacles : 10 euros ; forfait Festival : 15 euros ; gratuit pour les moins de 18 ans.

Programme

Vendredi 16 novembre

20 h 30 : Je vous promets qu’hier sera beau par les Baladins du Gabardan de Gabarret (deux résidents d’une maison de retraite retrouvent ensemble un sens à la vie).

Samedi 17 novembre

14 h 30 : Deux pièces d’Anton Tchekhov par la troupe de l’Académie médiévale et populaire de Termes-d’Armagnac :

  • Les méfaits du tabac (Nioukhine fait une conférence décousue et comique sur les méfaits du tabac et d’autres sujets) et Le Jubilé d’Anton Tchekhov (des comédiens réunis pour fêter l’un d’entre eux se disputent),

  • L’Aquarium de Karl Valentin (monologue humoristique).

16 h 30 : Trois petites pièces par la compagnie des garnements d’Arblade-le-Haut  :

  • Le gaffeur béni d’Éric Beauvillain (les enfants veulent se venger du gaffeur),

  • Parents ! Défendez-vous ! De Frédéric Dubost (un tribunal d’enfants juge le comportement excessif de certains parents),

  • Tranches de vie d’Henriette Caiffe-Combot (un village en folie avec des mamies espionnes et des braqueuses).

20 heures : Volpone de Jules Romains et Stefan Zweig (un homme très riche fait semblant d’être mourant pour attirer des prétendants à sa succession). Pour tout public dès 10 ans. Par la troupe des Campagnols de Saint-Martin.

22 h 15 : Cosi va l’amore de « divers auteurs » par la Compagnie des Italo-Gascons du Gers (sketches humoristiques sur l’amour en italien et résumé en français projeté sur écran).

Dimanche 18 novembre

10 h 30 : L’oiseau bleu en héritage de Serge Dancilli (les enfants doivent animer la palombière du père s’ils veulent hériter : ils s’entraînent, mais une beauté arrive…). Par Mauléon Boulevard.

14 h 30 : Par l’Ecla d’Éauze :

  • La fille bien gardée d’Eugène Labiche (les domestiques veulent aller au bal en l’absence de leur maîtresse, mais…).

  • L’affaire de la rue de Lourcine d’Eugène Labiche (après une nuit de beuverie, il se réveille avec quelqu’un dans son lit!).

16 h 30 : Par l'atelier-théâtre du Clan : Dormez, je le veux ! De Georges Feydeau (le valet hypnotise son patron pour qu’il fasse le service à sa place…).

17 h 45 : Le soir on joue Caracalla de Michel Blancard par le Castella Théâtre de Valence-sur-Baïse (l’équipe municipale s’investit, pour une inauguration, dans une tragédie classique, mais le jeu dégénère et on apprend un secret).

20 heures : Du vent dans les branches de sassafras de René de Obaldia par la Compagnie des sassafras d’Auch (une parodie de western avec beaucoup d’humour).

Scène du Chapeau de paille d'Italie  du Clan 1bis.jpg
Scène Henri de Navarre et Marguerite d'Angoulême 1ter 090614.jpg
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles