Bizarreries et autres curiosités vont envahir la ville...

bizarre2018.jpg

...mais pas que !

Le Festival pluri-artistique Bizarre est de retour tout au long de ce week-end à Lectoure, et sème ses graines à Saint-Clar, Terraube et Condom.  

D’expositions en conférences, de concerts en ateliers, préparez-vous à vivre des moments étranges et insolites. Et il y en aura pour tous les âges ! Vous avez dit bizarre ?…

La halle polyvalente accueillera peintres, sculpteurs, photographe, écrivains mais aussi tarologue, couturière, safranier…  pour s’imprégner d’entrée de l’ambiance particulière qui règnera lors de ces deux journées. 

Conférences, lectures, causeries (dont « L’empoisonneuse de Saint-Clar », d’après une histoire vraie) sur le surnaturel, l’art, les rêves…  s’échelonneront, entrecoupées de présentation de marionnettes à tiges, fils, doigt, gaine etc.,  sous  la halle mais aussi à la salle de la Comédie.

Le cinéma le Sénéchal ne sera pas en reste, avec la projection du film « Le viol du routier » en présence de l’actrice et de la réalisatrice Juliette Chenais de Busscher, tandis que Clément Charron (acteur, metteur en scène, infirmier et youtubeur) présentera « Le témoignage des fous » qui mènera les spectateurs à la rencontre de personnes dites bipolaires, anorexiques, harcelées ou surdouées notamment.

Il y aura aussi des spectacles, notamment le vendredi à 21 heures avec la comédienne Agnès Yobrégat qui interprètera « En même temps », de l’auteur russe Evgueni Grichkovets, et la performance d’Anne-Gaëlle Duvochel à ne pas rater le dimanche matin dans « Blanche Neige règle ses contes ». Il va y avoir du catch ! Le Café des Sports proposera une soirée Bossa Nova avec O-Grande Amor le samedi à 20 heures.

Les enfants seront également invités à aborder philosophie et méditation lors de deux ateliers où ils découvriront l’art de s’exprimer et argumenter tout en restant calme. Une bonne expérience que leur envieront beaucoup de parents...

Quant aux mélomanes, ils auront rendez-vous à la cathédrale Saint-Gervais et l’église du Saint Esprit avec « Le concert européen » (trompette et orgue) et le chœur Itsasoa de Biarritz, pour un programme mêlant chants sacrés, traditionnels et contemporains.

Saint-Clar, Terraube Fleurance et Condom se joindront à ces « bizarreries »  à l’initiative de l’association lectouroise « Le 122 », qui ne manque pas d’idées pour que ce festival singulier soit une réussite totale.

Inauguration officielle samedi 27 octobre à 11h30.

Renseignements et programme complet sur https://www.facebook.com/festivalbizarrelectoure/

Ou  Pierre Léoutre 06 51 08 36 90 – pierre.leoutre@gmail.com

bizarre2018.jpg
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles