Menu

Isidro Ferrer a conquis le jeune public à la Médiathèque de Saint-Clar

isidore ferrer à la médiathèque st clar 001.JPG

Photo : Isidro Ferrer dans le jardin de la médiathèque..

Ils étaient nombreux à découvrir les rêves d’Isidro, un artiste venu d’Espagne ( il est l’invité d’honneur 2018 ) dans le cadre des Estivales de l’illustration à Sarrant. Sollicité par Florianne Garonne, directrice de la Médiathèque de Saint-Clar, il était là avec sa gentillesse, un homme sympathique qui se mettait à la portée de ce jeune public, charmé par son imagination fertile, créant un monde original, tels que ces éléphants, souris, maisons, tortues !   Une sorte de métamorphose avec des petits bouts de rien, quoique très utile malgré tout, rouleaux, cartons, papiers, boites à œufs… il n’était pas nécessaire de maitriser parfaitement le dessin, il fallait juste avoir envie de partager ce moment avec lui. Partir à sa découverte, voyager à travers son enthousiasme communicatif, faire et défaire ce qui vient d’être construit, trouver le chemin des crayons en liberté, découper les contours d’un animal. Bref, se régaler par la présence de ce touche-à-tout qui passe avec brio de l’affiche au livre pour enfant, du théâtre à l’animation, de la sculpture au graphisme, le tout en jouant avec malice des codes de l’humour et de l’absurde.

Quelques mots sur son parcours

Isidro Ferrer est né à Madrid en 1963. Après une adolescence marquée par une pratique du sport à haut niveau, et un passage au théâtre, il entame une carrière de graphiste dans les années 1980 et s’installe à Huesca en Aragon. Rapidement repéré pour la qualité et la singularité de ses créations, le Centro Dramätico Nacional lui propose de concevoir ses supports de communication. Il renoue ainsi avec le théâtre et les formes qu’il propose témoignent de sa grande connaissance des auteurs.

Les travaux et la démarche d’Isidro Ferrer, souvent iconoclastes, un brin provocateurs, emprunts de poésie, ne se laissent pas facilement catégoriser. Il appartient à ces graphistes inclassables. Il est possible de lire les œuvres de Ferrer à sa façon en fonction de sa culture, de son âge ou encore de son humeur. Ses images ont un sens, mais elles sont avant tout une invitation à les feuilleter et feront rêver.

Dans ces dernières exposition de l’année, il revient tout juste d’un atelier en Irlande «  Letterfrak »  Lisbonne, en Italie « Macerata » « Castiglione de le Stiviere »..

Pour ses livres, il confie qu’ils sont écrits en collaboration avec Grassa Toro, et que lui en dessine l’histoire..comme par exemple « Un jardin » « Una casa para el Abuelo » « Cuaderno de vacaciones ».

Pour ceux qui souhaiteraient le rencontrer, il sera encore présent à Sarrant jusqu’à dimanche aux Estivales de l’Illustration

isidore ferrer à la médiathèque st clar 003.JPG
Du carton qui deviendra ? ...un éléphant !
isidore ferrer à la médiathèque st clar 004.JPG
Quelle animation ! petits et grands s'amusent à créer de l'insolite
isidore ferrer à la médiathèque st clar 005.JPG
De la lecture par les livres d'Isidro et Grassa Toro
isidore ferrer à la médiathèque st clar 006.JPG
Fruit de son imagination, à l'instinct, il ajoute un dessin...
isidore ferrer à la médiathèque st clar 007.JPG
Une belle histoire
isidore ferrer à la médiathèque st clar 010.JPG
Belle ambiance ludique
isidore ferrer à la médiathèque st clar 012.JPG
Et voilà ! des éléphants avec la petite souris, une histoire parmi tant d'autres..
isidore ferrer à la médiathèque st clar 011.JPG
Les affiches de ce temps fort des Estivales de Sarrant
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles