Menu

Foire de la madeleine, foire d'antan et d'aujourd'hui

vaches 1.JPG

Un rendez vous prometteur

Ce dimanche, 22 juillet, aura lieu à Montesquiou une évocation de la légendaire « Foire de la Madeleine » où seront présentés des bovins de la race mirandaise.

Parmi les animations proposées par les organisateurs (l’Association de la foire de la Madeleine, présidée par Christian Lafforgue, un bref et rigoureux récit à caractère historique de ce qui a été durant des siècles un des évènements économiques majeurs de la contrée. C’est à Henri Calhiol, responsable pour le secteur de Mirande de la Société archéologique, historique et littéraire du Gers qu’a été confiée cette tâche. Il interviendra donc sur le site de la Garenne, devant un amphithéâtre de verdure mis à la disposition du public, à 11 heures et à 15 heures 30 avec une causerie qui permettra aux personnes présentes de découvrir des réalités méconnues, voire inédites au sujet de cette foire et de son contexte au cours de trois époques : au moyen-âge, au milieu du XIXe siècle et avant la Seconde guerre mondiale, telles qu’elles ressortent de documents authentiques du passé. C’est là le rôle des passeurs d’histoire, statut dont se revendique l’intervenant désormais bien connu.

Il y a cinquante ans, la Foire de la Madeleine à Montesquiou attirait encore les chalands et les badauds qui venaient se fournir en vaches mirandaises on a compté jusqu'à 3000 têtes de bétail sur les trois jours que durait la foire.. Aujourd’hui, de la foire et de la vache, il ne reste plus grand-chose, si ce n’est quelques souvenirs et beaucoup de nostalgie. Le foirail de la Madeleine datait du Moyen Âge. Il a cessé toute activité dans les années 1970.  La Mirandaise, c’est une tradition du Gers, qui fait son retour dans les élevages locaux grace au conservatoire des races et à l'investissement du lycée agricole de Valentées qui a suivi les traces de quelques éleveurs passionnés comme André Blanquefort de Clermont-Pouyguillès. 

Depuis plusieurs tentatives se sont faîtes jour pour relancer ou célébrer ce qui a fait la renommée du village, la dernière remontant à 2010 qui mariait Mirandaise et boeuf nacré n'aura durée que deux ans. Souhaitons bon vent a cette nouvelle association qui a pris forme en mars dernier et qui s'est donné pour but de consolider l'image «un village, un produit» et de rattacher la Mirandaise à Montesquiou.  Dimanche tout le village vous attend à la Garenne pour cette Matalena moderne.

Au programme entre autres

  • Expositions de vaches Mirandaises, vieux tracteurs, photos d'époque et d'aujourd'hui
  • Marché campagnard et produits locaux
  • Vide grenier (inscription sur www.videgrenier.org ou au 06 83 54 98 76 ou 05 62 09 29 57- 2€ le ML)
  • Musique et danses traditionnelles Gasconnes avec Tradbanzouille - – Saynètes théâtrales
  • Causeries sur l'histoire de la Foire de la Madeleine 11h00 et 15h00
  • Election de Miss Madeleine (Flocage de la lauréate) 
  • Pascale, la bibliothécaire de Montesquiou vous proposera des histoires...très vaches, et autres petites surprises ! 

Et pour les enfants tout au long de la journée des animations gratuites : Concours de dessin, Maquillages avec la  « Roulotte Papillotte» - Jeux d'antan et Château gonflable

Coté sportif à 9h00 départ d'une randonnée pédestre depuis Pouylebon (renseignements au 05 62 66 63 29) et une balade Vélotourisme au départ de La Garenne à Montesquiou (renseignements 06 88 63 36 84
Coté restauration A partir de 12h : Repas autour de la vache mirandaise : ( Apéritif, le Matalena et ses potatoes, sorbet artisanal et sa surprise)...Adultes 12€ - Enfants 8€ (renseignements réservation au 05 62 66 65 31
Une buvette proposera des boissons diverses ainsi que des bières artisanales toute la journée.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles