Menu

La Palmeraie de Bétous se met sur son 31

0 La plus belle des fleurs 1bis 120518.jpg

Du nouveau et du beau !

Ce 12 mai, la saison commence à peine, que, déjà, la Palmeraie du Sarthou à Bétous s’est refait une beauté. Mais pas seulement…

Outre le rafraîchissement des installations et des plantations, plusieurs nouveautés intéressantes sont à découvrir.

Et, plus que jamais, cette oasis exotique en plein Armagnac déploie des harmonies de vert dans tous les tons. Du vert tendre au vert sombre, avec des nuances douces ou puissantes. Une infinité de tableaux végétaux est à la disposition du visiteur. Un joli sentier boisé bien entretenu lui permet de faire une belle promenade dans le jardin, d’un point intéressant à un autre.

Un jardin mosaïque

C’est une nouveauté qui sera visible dans toute sa splendeur à partir du mois de juillet : 135 lagerstroemias des cinq couleurs principales, plantés sur 1,35 ha, disposés en damier, à raison d’un tous les 10 m². Des sentiers fauchés se croisent à angle droit dans ce damier géant, mais les plantes sauvages autour des arbres poussent librement.

Les galets des Botta

Les Botta (Serge Bottagisio et Agnès Decoux) sont les créateurs des grandes vasques coniques sculptées de la Palmeraie. S’y ajoutent à présent de gros galets sculptés (en béton de couleur sombre). Ils parsèment le paysage et ponctuent avec élégance certains endroits de la Palmeraie. Et l’on retrouve, chemin faisant, les sculptures de pierre de Wolfgang Holz (il faut parfois les chercher) et les sculptures de métal de Bernard Ravagnani, ainsi que d’autres curiosités.

Ces diverses œuvres se marient parfaitement avec les 4 pièces d’eau à nénuphars et lotus, les bois de bambous géants, le verger de pommiers, le pré d’orchidées sauvages etc. Noter qu’actuellement, une des espèces de bambous est en fleurs, événement exceptionnel qui précède la mort de ces plantes et leur renaissance grâce aux graines qu’elles sèment.

Inventaire et animations

La palmeraie accueille, jusqu’à la fin du mois de juillet, deux stagiaires qui font des études de Gestion et Protection de la Nature. Elles font l’inventaire de la flore et de la faune présentes dans la Palmeraie. Les cistudes, les salamandres, les lézards bleus, les tritons marbrés, par exemple. Sans oublier que des visons d’Europe, de leurs cousins d’Amérique et d’autres animaux fréquentent le domaine de façon plus ou moins épisodique.

Ces stagiaires vont créer un sentier d’interprétation doté de « panneaux didactiques de vulgarisation » en particulier pour le bambous géants. Et, enfin, elles vont créer des animations, tant pour les adultes que pour les enfants.

Bientôt des expositions

La saison va être officiellement lancée avec la manifestation nationale « Rendez-vous au jardin » les vendredi 1er, samedi 2 et dimanche 3 juin 2018. La Palmeraie exposera à cette occasion des toiles de Peggy Kluck (un prochain article y sera consacré).

Cette année encore, la Palmeraie est tout un monde dédié à la beauté de l’environnement.

2 Gros plan sur les bambous en fleurs 1bis 120518.jpg
Gros plan sur les bambous en fleurs
3 Bambous bleus 1bis 120518.jpg
Bambous géants bleus
6 Jardin mosaïque aux 5 couleurs 1bis 120518.jpg
Le jardin mosaïque de lagerstroemias aux 5 couleurs fleurira en juillet
9 Galets gravés des Bota 1bis 120518.jpg
Galets gravés des Botta
10 D'extraordinaires nuances de vert 120518.jpg
Harmonie de couleurs
11 Un joli coin 1bis 120518.jpg
Un joli coin
12 D'extraordinaires nuances de vert 120518.jpg
D'extraordinaires nuances de vert
14 Il y a 4 pièces d'eau comme celle-ci 1bis 120518.jpg
Une des 4 pièces d'eau à lotus et nénuphars
DR LesBota  Les vasques des Bota394.jpg
Les vasques des Botta - Photo Les Botta
DR2 Willemse lagerstroemia.jpg
Un lagerstroemia - Photo Willemse
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles