Menu

Vers une fermeture de nos bureaux de poste en milieu rural ?

montesquiou.jpg

La municipalité de Montesquiou communique :

La municipalité de Montesquiou tient à communiquer sur les conditions de choix par la poste de diminuer, encore une fois dans nos zones rurales, l’amplitude horaire de nos bureaux de Poste.

C’est un peu l’histoire du pot de fer contre le pot de terre.

Mais c’est assez ! 

Le saviez-vous ? Le Gers est le département le plus mal loti en matière de présence postale… En effet, beaucoup de nos concitoyens sont trop éloignés d’un bureau de poste.

C’est bien là que le bât blesse. En diminuant les horaires d’ouverture de nos bureaux de Poste régulièrement, la direction ne fait qu’accroître le problème et

essaie de contraindre les communes à passer en agence postale communale (APC), le tout aux frais du contribuable car l’enveloppe proposée par leurs services ne peut couvrir l’ensemble des frais nécessaires à une ouverture complète.

La méthode de calcul employée par la poste pour constater une baisse de fréquentation témoigne de leur volonté manifeste de désengagement sur les territoires ruraux ; en effet, cette dernière compare une année pleine avec l’année suivante où la baisse d’amplitude a eu lieu.

A Montesquiou par exemple, la comparaison s'effectue entre une année avec 30h d’ouvertures hebdomadaires sur 53 semaines et une année à 24h d’ouverture sur 52 semaines, des horaires estivaux (fermeture tous les après-midi pendant 4 semaines en août) sans compter toutes les fermetures intempestives.

Le résultat constaté ne peut être qu’une baisse.

Une étude indépendante (commandée par  la Mairie de Montesquiou) des chiffres donnés par la poste démontre que les calculs de la poste sont erronés mais en cherchant plus loin qu'il y a une certaine stabilité dans la fréquentation de notre bureau de poste si ce n'est une augmentation.

Toutes ces baisses d’amplitudes horaires sont encadrées par le contrat de présence postale.

Ce dernier détermine les conditions dans lesquelles La Poste peut diminuer les horaires de nos bureaux de Poste mais rien dans le cas d’une augmentation de la fréquentation ce qui démontre bien cette volonté d’aller vers une fermeture de nos petits bureaux.

Or, si l’on prend ce contrat, la Poste ne respecte pas de nombreux points de celui-ci alors pourquoi accepter son application concernant cette baisse ?

On note cependant un effort de la direction lorsque ceux-ci nous propose une ouverture du lundi au samedi de 9h à 12h30 faisant suite à notre demande datant de 2016, demande faite lorsque nous nous battions contre les horaires estivaux.

Nous sommes prêts et j’invite les Maires des communes concernées et tous les conseillers du département, nos parlementaires, les conseillers régionaux et l’ensemble du conseil départemental à s’unir afin de dire STOP !

Nos zones rurales souffrent de cette recherche absolue de rentabilité, il est temps de défendre et de développer nos territoires et de s'opposer à des décisions arbitraires.Il est grand temps de se mobiliser afin de ne pas laisser la Poste aller au bout de sa démarche d'anéantissement de nos agences locales.

La municipalité de Montesquiou se tient prête et s'opposera avec vigueur à des décisions prises par des dirigeants commerciaux  qui ne sont absolument pas à l’écoute de nos territoires et de nos concitoyens. Chers amis des petites communes, administrés, élus, battons nous ensemble pour faire grandir nos territoires !

Photo de Une Laurent Lainé

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles