Menu

Basket-Ball : Pathétique VCGB

P1390054.JPG

Malgré la débauche d'énergie déployée par certains joueurs, Valence-Condom s'incline lors d'un désastreux dernier quart temps

Nationale 2 masculins

VALENCE-CONDOM : 73

HORSARRIEU : 83

LIEU : Valence sur Baïse (Salle Jacques Baurens). SPECTATEURS : 400 environ. QUARTS TEMPS : 12-9,  21-20, 22-22, 18-32. MI-TEMPS : 33-29.  ARBITRES : Ilyas Benmerzouk et Karim Souifi.

Valence-Condom : 30 paniers réussis sur 63 tentés dont 8 sur 20 à 3 points. 5 lancers francs réussis sur 9 tentés; 21 fautes personnelles. Pas de joueur sorti pour 5 fautes.

Les marqueurs : Patey (7), Maggesi (-), Mendes (18),  Mahaoui (18),Trépout (4), Miette (-), Seremet (26), Zadro (-), Kongbo (-).

Horsarrieu : 26 paniers réussis sur 53 tentés dont 10 sur 20 à 3 points. 21 lancers francs réussis sur 30 tentés. 16 fautes personnelles. Pas de joueur sorti pour 5 fautes.

Les marqueurs : Dussarat (-), Descorps (-), Monfort (14), Dabadie (10), Talbot (7), Monblanc (4), Radjouki (9), Fernandes (3), Urbonas (16), Bayle (20).

Tout commence mal pour les locaux qui trois minutes avant le coup d’envoi de la rencontre voient sur un dunk de Loïc Mendes le soutien du cercle du panier se briser. Branle bas de combat dans les rangs des dirigeants qui doivent trouver au plus vite une solution pour réparer les dégâts. Ce sera chose faite après 45 minutes où durant ce laps de temps il fut question d’aller jouer à Condom. Tout est bien qui finit bien pour cet incident inédit aux arènes. Ce qui ne sera pas la même chose en ce qui concerne la rencontre où Valence-Condom semblait filer vers la victoire laquelle lui échappera lors d’un exécrable dernier quart temps.

La rencontre ne démarre pas sur les chapeaux de roue avec deux formations n’arrivant pas à trouver le bon tempo, l’adresse fait défaut et les pertes de balles sont nombreuses. Rien de bien emballant avec ce coude à coude entre gersois et landais. Valence-Condom cependant mène toujours à la marque grâce à l’adresse de David Seremet (3 tirs primés dans cette première mi-temps) et à un moindre degré Loïck Mendes. Côté visiteurs ce n’est pas non plus folichon où deux joueurs tiennent la baraque, Maxime Bayle (3 tirs primés dans cette première mi-temps) et l’intérieur, Jonathan Radjouki. Sans avoir fourni des efforts intenses, le VCGB vire avec 4 points d’avance à la mi-temps.

A la reprise Valence-Condom sort le grand jeu en défense ce qui surprend les Landais qui cèdent le ballon aux 24 secondes, (38 à 29 à la 22ème). Il semblerait donc que le VCGB a pris la mesure de son adversaire, une illusion qui se concrétise par un 10 à 0 encaissé, (40 à 41 à la 25ème). Après « ce coup de pompe » des gersois ces derniers redressent la barre sous l’impulsion du meneur Nassim Mehaoui et le duo David Seremet (26 pts dans cette rencontre), Loïck Mendes, (62 à 57 à la 34ème). Le jeu se durcit notamment sous les panneaux où Alexandre Miette est carrément projeté sur le parquet mais les arbitres ne bronchent pas, ce qui ne sera pas le cas lors d’un duel au rebond sous le panier local. Il s’en suit une faute technique plus une faute et une remise en jeu pour Horsarrieu. Du coup l’ASCH aligne 9 points d’affilée, (64 à 74 à la 38ème). Et comme l’intérieur lituanien Tomas Urbonas (2,17 m) sort de sa torpeur, cela est suffisant pour que Horsarrieu maintienne cet écart de 10 points et s’assure le gain du match.

Déclaration

 Sébastien Boutin, entraîneur de Valence-Condom : « Nous avons eu de bonnes séquences mais sans jamais arriver à creuser l’écart. On marche sur trois pattes en raison des blessés avec un poste 5 problématique. Ce sont les arbitres qui ont fait tourner le match ». 

P1390049.JPG
Le cercle a cédé sur un dunk de Loïc Mendes.
P1390051.JPG
Le staff, Alain Dugats et Stéphane Ménaspa, inquiets ...
P1390056.JPG
Nassim Mehiaoui cherche une solution.
P1390059.JPG
Phase de jeu où Loïc Mendes est stoppé irrégulièrement.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles