Menu

Les voeux du maire

img_4158-300x199.jpg

Dimanche après-midi à la salle des fêtes, en présence  des maires des villages voisins, des Liassois et des Liassoises, a eu lieu la cérémonie des vœux du maire Bernard Pandelé.

L’année 2017

Au sujet de l’année 2017, le maire a rappelé le transfert de la station d’épuration au Seta d’Estang, la création et l’inauguration de l’aire de jeux pour les enfants, ainsi que la rénovation de la croix du cimetière et du Monument aux morts, l’aménagement du local communal, et le nouveau local de la chasse.

 «  Le nouveau local de la chasse permet aujourd’hui aux chasseurs d’avoir un meilleur lieu de travail. Une saison sans fin pour les chasseurs avec les petits gibiers, la régulation des nuisibles, le plan de chasse chevreuils, le sanglier en grande prolifération. Je tiens à saluer l’engagement de tous et merci au président Michel Thore. »

Après avoir annoncé la naissance d’une petite fille dans la famille Lezana, Bernard Pandelé  a félicité le Foyer de Lias en liesse qui a organisé plusieurs randonnées pédestres, trois concours de belote, l’escargolade dans le cadre des fêtes et l’arbre de Noël au mois de décembre :

«  Je remercie toutes les personnes qui œuvrent autour de la présidente Fabienne. »

Le maire est revenu sur le temps fort de la  fête patronale qui a été une réussite avec son concours de pêche, puis le concours de quilles et le repas de qualité :

«  Merci à Viviane, au président Lannepax et à toute son équipe. »

Bernard Pandelé a exprimé sa joie d’avoir fêté en 2017,  les cent ans de   Juliette Pozzo Di Borgo, et il a tenu à l’honorer de nouveau en public, l’invitant à le rejoindre et à se placer à ses côtés, durant la cérémonie des vœux.

Le maire a informé ses administrés que les débuts des travaux mairie, cuisine et foyer débuteront prochainement.

 Après  avoir souhaité la bienvenue aux nouvelles familles qui se sont installées à Lias, le maire a exprimé ses inquiétudes sur l’avenir en  rappelant que la Trésorerie de Cazaubon est fermée depuis le 31 décembre 2017. Une décision qui oblige les usagers à se rendre à Nogaro pour certains services et à Eauze pour d’autres.

Bernard Pandelé  est revenu sur la désertification médicale du secteur et souhaite évidemment que les élus, les professionnels de santé et L’État trouvent le plus rapidement possible une solution.

Le maire a invité le maire de Cazaubon Jean-Michel Augré à s’exprimer sur ces deux sujets.

Jean-Michel  Augré a informé que les élus ont tout fait pour maintenir un service de Trésorerie à Cazaubon, mais que malheureusement, ils n’ont pas été entendus. Pour la désertification médicale, Jean-Michel Augré a présenté  la mobilisation des élus et de l’association Tersagnac et qu’à ce jour, le secteur n’était toujours pas considéré comme zone déficitaire.

Lors de son discours, le Conseiller départemental, Vincent Gouanelle a exprimé sa joie d’être à cette cérémonie des vœux :

«  C’est un moment fort qui permet aux   élus de rencontrer la population.   Je tiens à féliciter  les  associations pour tout ce qu’elles font dans les villages.  Sans elles, il n’y a pas de dynamisme. »

Vincent Gouanelle a abordé la désertification médicale rappelant que c’est un problème très important et pas seulement pour le département du Gers.

Le major Laurent  Clavel, commandant de la communauté de brigades de gendarmerie d’Eauze, à l’invitation de Bernard Pandelé, a présenté la Communauté de brigades de gendarmerie qui regroupe Eauze et Cazaubon, ainsi que les missions que les gendarmes effectuent sur cette zone géographique.

Le maire a conclu en précisant que La petite liassoise parviendra dans les foyers dans le courant du premier trimestre 2018.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles