Menu

Les internes en médecine à la découverte du Grand Auch 

OK-1-IMG_4533_cr.jpg

Pour pouvoir mieux l’apprécier, l’aimer et peut-être s’y installer, les internes en médecine en stage pour 6 mois dans notre département, de novembre à avril, sont invités à découvrir le Gers, en dehors des hôpitaux ou cabinets libéraux où ils travaillent aux côtés des médecins maîtres de stage universitaires. En partenariat avec le Département, plusieurs communautés de communes s’investissent dans cette démarche et proposent, à tour de rôle, des sorties sur leur territoire à ces futurs médecins.

Le temps d’une journée, les internes en médecine ont été invités par la Communauté d’Agglomération du Grand Auch Cœur de Gascogne à découvrir ce territoire aux multiples atouts : côté ville et côté champ. Le Directeur de l’Office de tourisme, Sylvain Pechcontal et la chargée de mission départementale #DITES32, Marie-Neige Passarieu ont accompagné tout du long ces jeunes médecins que le Docteur Catherine Cancio, référente des généralistes enseignants, a rejoints dans l’après-midi. De la visite de la Cathédrale Sainte-Marie ou des typiques ruelles médiévales en passant par une incursion au marché couvert, le guide a su intéresser nos futurs médecins à la richesse de l’histoire gasconne et du patrimoine auscitain. L’après-midi a été dédié au sport avec une compétition de karting en relais qui a donné lieu à des fous rires et à une grosse dépense d’énergie. La soirée a été consacrée à la découverte d’un domaine viticole avec, en direct, la magique distillation d’armagnac autour d’un brûlot.

Et Simon, interne en médecine, de déclarer à l’issue de la soirée : « Encore merci pour cette journée de découverte de votre beau département ! C'était topissime. Je pense que si vous nous aviez donné un contrat d'installation en fin de soirée, beaucoup auraient signé ! » Sans être aussi optimiste que ce jeune interne, le Département met tout en œuvre, aux côtés du Conseil de l’Ordre, de l’ARS, de la CPAM et des intercommunalités, pour attirer les médecins, et faciliter leur installation. En commençant par séduire ces jeunes internes qui sont nos médecins de demain et dont le Gers a tant besoin. 

IMG_4539.jpg
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles