Menu

Inauguration des travaux à l'église de Juillac

P1030483.JPG

Une bien belle journée

Dimanche matin les cloches de l'église de Juillac ont sonné à la volée pour annoncer la messe à l'occasion de l'inauguration des travaux de rénovation de l'église. Beaucoup de monde présent aux cotés du maire Hélène de Rességuier parmi les quels Anne Laybourne sous-préfète de Mirande, Christophe Jeankowiak délégué de la Fondation du patrimoine, Jean-Louis Guilhaumon vice président du Conseil Régional Occitanie, Francis Daguzan président du SIVOM Marciac Miélan et la directrice Stéphanie Alberteau. La messe a été concélébrée par Maurice Gardès archevêque d'Auch avec à ses côtés Marc Derrey curé de la Rivière-Basse, les abbés Albert Vignaux et André Ader prêtres à la retraite en résidence à Marciac.

Dans son allocution de bienvenue le maire a fait l'historique de l'église dont on fêtait le 150 e anniversaire. En 1825, l'église qui se trouvait à l'époque adossée au cimetière  sur les hauts de Juillac s'est effonfrée en partie. A ce moment là est née l'idée de la transférer dans la plaine. Sujet de polémique, il a fallu organiser un référendum qui a tranché en faveur de la constrction de l'église sur son emplacement actuel. Une souscription lancée dans le village a permis de récolter 5 500 francs et une paroissienne fit don du terrain. Sept Juillacais, tous conseillers municipaux, se sont engagés dans la construction. Les bois de charpente  ont été offerts par les propriétaires de la commune et les  matériaux ont été récupérés dans le  secteur: pierres à Tillac et chaux à Lavéraët. Léglise dédiée à Saint Nicolas est ouverte au culte le 2 juillet 1867 soit moins de dix huit mois  après le début des travaux. Seule restait à construire la flêche. En 1907 l'abbé Rivière fit construire la chapelle latérale pour accueillir les reliques de saint Victor. En 1936 Paul Fauries lègua un champ d'un hectare destiné à rajouter une cloche à l'église. Son installation fut l'occasion d'une très belle fête. Les parrains et marraines de la cloche furent Jean Dauriac et Marie-Thérèse Rigade. Parmi les prêtres qui se sont succédés  à Juillac c'est l'abbé Quintan  qui prépara la fête du centenaire qui fut l'occasion de repeindre l'église en blanc; Cet édifice a toujours bénéficié  d'aménagements  avec l'implantation de bancs pour remplacer les chaises, la réfection de l'éclairage et l'élictrification des cloches grâce au don d'un généreux donateur.

Les travaux inaugurés dimanche concernant les soubassements de l'édifice, la peinture, le clocher, l'électricité ont pu être réalisés grâce au montage du dossier par le SIVOM, aux subventions de l'Etat, la région et des fonds accordés au titre de la réserve parlementaire du sénateut Raymond Val. La Fondation du patrimoine qui grâce à la générosité des Juillacais qui ont participé au niveau de 6 000 euros a pu apporter un complément précieux indispensable à la réalisation du dossier. Le maire en terminant son allocution a remercié le personnel SIVOM et les artisans qui ont fait un travail remarquable. l'entreprise Gey pour la restauratin des vitraux qu a fait un travail remarquable et le conseil municipal pour la qualité de son engagement. L'animation de la cérémonie par la chorale a été remarquable.

A la fin de la cérémonie tout le monde s'est retrouvé à la salle des fêtes autour de l'apéritif et d'un bon buffet  L'après midi s'est terminé par l'arrivée d'un très beau Saint Nicolas qui a distribué à leur grande joie des bonbons aux enfants mais aussi aux adultes  Félicitations aux Juillacais pour la belle organisation de cette journée qui avait rassemblé de nombreux amis du canton.

P1030498.JPG
la chorale
P1030486.JPG
l'arrivée du clergé
P1030505.JPG
saint Nicolas distribue des bonbons aux enfantes
P1030494.JPG
le président et la directrice du SIVOM
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles