Menu

La poésie des « Compositions » de Christophe Bouhier  au Festival Bizarre

IMG_9535 (2).JPG

Les Condomois ont eu l’occasion de l’écouter lors des dernières Vespérales au mois d’août dernier. En duo avec Angélique Lézin à la flûte traversière, il avait enchanté les mélomanes en utilisant tous les registres de l’orgue pour en extraire les notes les plus magiques.

Christophe Bouhier sera de retour à Lectoure, dans le cadre du festival Bizarre, le dimanche 29 octobre à 16 heures, à la salle de la Comédie, pour un concert autour de ses « Compositions ».

C’est à l’âge de six ans que Christophe débute le piano, avant de découvrir l’orgue au collège Jacques Descours à Paris, et de poursuivre brillament des études classiques au conservatoire en orgue, clavecin et piano.

En parallèle, il compose en autodidacte dès l’âge de 12 ans. Au fil du temps et de l’expérience, ses chansons se transforment en musique plus intime. Cette liberté d’improvisation, inspirée des événements forts autour de l’humanité, lui permet d’exprimer et de partager l’instant poétique du moment. Ses compositions, parfois accompagnées d’effets de machines synthétiques, sont d’ailleurs qualifiées d’organiques et poétiques, tout en revêtant un aspect minimaliste et fragile.

Dimanche, ce professeur de piano à la Communauté de Communes de la Lomagne, et musicien du duo de jazz « Les Echapp » avec Thierry Sterna, interprètera des musiques inspirées des diverses rencontres qui ont jalonné son parcours lors de ses douze années passées dans le Gers, ainsi que des standards de jazz.

Photo de Une Marc Le Saux

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles