Menu

Tauromachie à Riscle - Novillada piquée

20170802180918pmIo.JPG

Le  retour   des Albasserada portant le sceau de Fabrice Torrito

Dans les   années   1960  à   1990 le  nom d’Albasserada  sur  les affiches  mobilisait les  aficionados    toristes  .

Ces  toros  au   pelage noir brillant,  aux cornes   développées  et  astifinos  étaient  des  bêtes  très mobiles occupant   l’arène dans  sa  totalité , «  ils  sont partout » disait un  torero qui les  affrontait   dans    le ruedo  vicois .Leur   bravoure  leur  faisait attaquer le  groupe équestre   de fort loin   et  ils  poussaient   sous  le fer  , et ils  étaient encore    pleins de  fougue  pour  le tercio  de  muleta.

Une date   historique  pour  la ganadéria  en  1965,  le novillo  Laborioso  est    gracié  à   Séville ,  seul  indulto qui a  eu lieu  dans  ce ruedo.  Laborioso  regagne   le campo   de la  Mirandilla   avec le  rôle  de  semental . Durant   10   ans naîtront  des  novillos   reflet   de  sa   race  avec   ses  qualités .Ils  étaient   combattus  sous   l’appellation MARQUES   D’ALBASSERADA .Le   ganadero n’était  pas  marquis    mais   héritier   d’une  famille   de  ganadero  de  grand   prestige de plus  de  100 ans   .Le  Marquis   mourut  en  2014, le fer  Albasserada  avait   perdu    tout   son prestige  et  quelques   bêtes  de grande  race   .  Depuis   6  ans , Fabrice   Torrito, nimois  d’origine  est   mayoral à  la  finca  de  Maruchi Benjumea , veuve  de  José  Louis  . Un  français     qui  s’impose   comme  mayoral  en Espagne  est  un fait   exceptionnel

Rencontre     avec   Fabrice     Torrito

P ;Dupouy :  Quel  travail  avez –vous  effectué   sur le   plan génétique  en partant  de  la   base  Albasserada ?

F. Torrito :J’ai   la passion du  toro, je  suis  à la Mirandilla  depuis    6 ans   avec  pour  objectif  de redonner   aux  Albasserada    leur   identité, c’est   à  dire   un  toro de  combat  complet   dans  tous les  tercios  . En  2011  j’ai   rentré  des  Tullio   Vasquez , origine  Pedrajas, j’ai  deux semental,  à Riscle    il y   aura  trois novillos  de  chacun  d’eux , plus   tard   je   pense    ajouter  du  Yerba  Bruno . J’attends   avec impatience     la lidia  de ces six novillos  .Ils   sont  d’une fort belle présentation   avec  une  morphologie   parfaite ,  des armures   développées  et astifinos  .Pour  Pâques   à Aignan, nous   avons perdu   le  toro    qui  avait les   meilleures  notes , il  s’est  cassé  une   corne au  débarquement . Les   novillos   pour  Riscle  ne   manqueront  pas  de   fond .

P .Dupouy :  Connaissez -vous   les  novilleros   du    cartel ?

F. Torrito :  Ils   sont venus   tienter     à la  finca ,  ils  m’ont    laissé une   impression  de  jeunes   qui   veulent   devenir   torero  et   sont  prêts  à  affronter    avec  courage  le  lot  d’ALBASSERADA ; Juan   David  Garzon, Juan  Carlos    Bénitez   et    José Reyes m’ont paru  être des  novilleros  à l’ancienne  , sachant  que  leur   carrière   est  fonction  des   résultats.

Recueilli  par  Pierre  Dupouy

IMG_1959.JPG
Toro d'Albasserada Helvetica (5ans)sera combattu le 15 septembre à Tafallia (photo de Jotac parue dans la revue toros du 15/07
IMG_1955.JPG
Un toro d'Albasserada : cornes astifinos
IMG_1956.JPG
Groupe d'Albasserada avant l'embarquement
IMG_1957.JPG
Le mayoral Fabrice Torrito
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles