Menu

Aignan – L’abbé Alexis Bankolé devient curé

0 L'abbé Alexis Bankolé 1bis 280517.jpg

En plus de la charge de la paroisse de Nogaro

Ce dimanche 28 mai, de nombreux fidèles manquent dans l’église Saint-Saturnin à la cérémonie d’investiture de l’abbé Alexis Bankolé en qualité de curé de la paroisse Saint-Jacques-des-Coteaux-d’Armagnac (1) : le viaduc de l’Ascension en est, paraît-il, la cause.

Mais ce n’est pas pour refroidir la ferveur de l’abbé Alexis Bankolé, dont la foi, la ferveur et le dynamisme le poussent à se rapprocher des fidèles : « Nous remplirons ensemble cette église en conjuguant nos efforts ! », s’écrie-t-il à la fin dans son allocution finale.

La cérémonie

Pas d’enfants de chœur, pas d’encens, mais une cérémonie simple et prenante. Grâce d’abord aux mots de l’abbé Christian Delarbre, vicaire général du diocèse, mandaté par l’archevêque pour investir l’abbé Bankolé curé de la paroisse. Et au langage direct et chaleureux du nouveau curé.

L’abbé Delarbre remercie vivement l’évêque de l’abbé Bankolé, au Bénin, qui a accepté de se séparer de celui-ci pour trois ans : « C’est le don de la foi de l’Église du Bénin ». Et il remercie l’abbé lui-même, qui, non seulement vit à présent à des milliers de km de sa famille, mais vient de perdre une de ses sœurs, sans pouvoir aller à ses obsèques.

Homélie de l’abbé Delarbre

Commentant l’Évangile du jour (2) sur la vie éternelle (3), avec sa force de convictoion habituelle, l’abbé Delarbre remarque que la vie actuelle n’en est qu’un pauvre commencement. Il n’y a donc pas d’autre raison au ministère du prêtre que de prêcher la vie éternelle présente et future. Il célèbre les sacrements de la vie éternelle : le baptême, signe véritable que nous sommes adoptés par Dieu ; l’Eucharistie, présence du Christ vivant ; le pardon de la Réconciliation, où la miséricorde divine redonne l’influx initial ; l’onction des malades.

Le prêtre proclame donc la Bonne Nouvelle de la vie éternelle pour que nous la partagions avec tous. Surtout avec ceux qui ouvrent leurs yeux sans voir et se plaignent de tout et de tous. Ne savent-ils pas que chaque jour nous rapproche de notre mort ?

Le prêtre est chargé de rassembler la communauté pour qu’elle soit un signe humble de la vie éternelle. En commençant par les plus petits – les enfants – et les plus pauvres – les malades et les malheureux. Voilà votre prêtre pour que vous alliez sur le chemin de la vie éternelle.

Le rituel

Le rituel est simple : le vicaire général lit la lettre de nomination écrite par Mgr Maurice Gardès, archevêque d’Auch, où celui-ci donne acte au nouveau curé que son expérience étendue dans diverses charges au Bénin le rend parfaitement apte à sa nouvelle mission. Puis Marie-France Lepoutre lui présente la paroisse et ses huit villages en quelques mots. Il sera aidé dans sa tâche par les fidèles engagés dans les diverses commissions et/ou les répondants et l’équipe d’obsèques qui officie en l’absence de prêtre. Elle termine ainsi : « Vous pouvez compter sur nous ! ».

L’abbé Bankolé renouvelle ses promesses d’ordination en répondant aux questions rituelles posées par l’abbé Delarbre et il fait ensuite sa profession de foi. Puis il reçoit symboliquement les clefs des différentes églises des mains du vicaire général. Celui-ci lui fait faire le tour des lieux les plus importants de l’église Saint-Saturnin : le baptistère, le confessionnal et le tabernacle.

Alain Favre remercie toutes les personnes qui ont préparé la cérémonie, fleuri l’église, préparé les chants et le pot de l’amitié qui suit la cérémonie.

Allocution du nouveau curé

À son tour, l’abbé Bankolé remercie tout le monde, mais spécialement l’abbé Delarbre qui l’a accueilli en septembre 2016 et n’a pas ménagé ses déplacements pour l’aider de ses conseils. Il s’adresse à l’assistance : « Priez pour que je sois digne de vous accompagner ! » Puis il adresse des paroles chaleureuses aux fidèles leur disant qu’ils peuvent compter sur lui et qu’il compte sur eux. : « Je suis envoyé comme un agneau, mais pas parmi les loups ! Je vous remercie de la confiance que vous me faites et je suis heureux d’être dans ce diocèse ! »

(1) La paroisse est composée des villages d’Aignan, Bouzon-Gellenave, Castelnavet, Fustérouau, Loussous-Débat, Margouët-Meymes et Sabazan. (2) Jean 17 1b-2a. (3) La vie éternelle, c’est qu’ils Te connaissent, Toi le seul vrai Dieu et celui que Tu as envoyé, Jésus-Christ ».

1 Le brain trust de la chorale 1bis 280517.jpg
Le brain trust de la chorale
3 Le cortège avec les panonceaux des églises 1bis 280517.jpg
Le cortège avec les panonceaux des églises
4 Les panonceaux sont rangés 1bis 280517.jpg
Les panonceaux sont rangés
5 L'abbé Christian Delarbre explique le déroulement de la cérémonie 1bis 280517.jpg
L'abbé Christian Delarbre explique le déroulement de la cérémonie
6 L'assemblée 1bis 280517.jpg
L'assemblée
7 L'assemblée 1bis 280517.jpg
Autre vue de l'assemblée
8 Marie-Christine Ruotte fait la 1e lecture 1bis 280517.jpg
Marie-Christine Ruotte fait la 1e lecture
9 Philippe Lebon chante le psaume 1bis 280517.jpg
Philippe Lebon chante le psaume
11 L'abbé Delarbre lit la lettre d'investiture 1bis 280517.jpg
L'abbé Delarbre lit la lettre d'investiture
12 Marie-France Lepoutre Présente la paroisse et ses villages 1bis 280517.jpg
Marie-France Lepoutre Présente la paroisse et ses villages
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles