Menu

Bétous – Victoire de Thomas Drouet au Grand Prix de Pau

0 Thomas Drouet chez ses parents à Bétous 1bis 180517.jpg

Le jeune champion FFSA Academy prend son essor

Samedi 20 mai, Thomas Drouet gagne la 2e course du Grand Prix de Pau comptant pour le Championnat de France F4. C’est une première et brillante réussite pour ce jeune pilote très volontaire.

Déroulement des épreuves

Cela commence tout doux : aux essais chronométrés, Tom est 13e. Place médiocre due à son retard de roulage sur ses concurrents.

Dans la course 1, il part 14e, fait une course sage et termine 10e, mais dans les points.

Lors de la course 2, la grille de départ est inversée et Tom se retrouve en pole position : il ne la quittera pas, malgré la pression de son voisin, l’Italien Festante, qui a volé le départ ; malgré le protocole « safety » qui suit la sortie de piste du Belge Cordeel (cela rapproche les voitures et supprime donc les écarts déjà acquis). Le plus difficile est de résister à Mela, un des prétendants au titre de champion 2017. Tout cela réussit et Tom termine même avec une petite avance ! Il réalise le 2e meilleur temps, à quelques millièmes de secondes de Festante et sans faire la moindre faute. « Cela prouve que Tom a acquis de la maturité ! », confie son père Bertrand, le coach de toujours, ravi de voir Tom sur la 1e marche du podium.

Dans la course 3, Thomas part 13e et remonte 3 places pour terminer 10e et rentrer de nouveau dans les points.

Voilà un week-end palois qui va, sans aucun doute, marquer la carrière de Thomas. Son père nous confie : « Tom a compris qu’il était au niveau des meilleurs. Il va travailler ses points faibles, notamment les chronos, et se battre pour décrocher un podium à chaque course ».

Le prochain rendez- vous est à Spa-Francorchamps (en Belgique) à la mi juin, avant Magnicourt, le Castellet etc.

La FFSA Academy

Les pilotes de la FFSA Academy F4, ce sont tous des jeunes repérés par la Fédération française du sport automobile. Thomas Drouet est de ces jeunes mordus de sport automobile depuis toujours : il a une carrière déjà longue en karting en 2016 quand il prend le volant de sa F4.

Le Championnat de France F4 est un tremplin pour les jeunes pilotes qui démarrent en compétition auto. La voiture est une monoplace Renault à moteur de 1600 cm³. Les voitures - toutes identiques - sont tirées au sort au début de la saison et seuls les mécanos de la FFSA y mettent les mains.

Thomas a enduré plusieurs déceptions depuis le début de saison, à cause d’ennuis mécaniques sur sa machine. C’est donc une juste revanche sur le sort que cette victoire bienvenue.

Un champion à Bétous

Thomas Drouet est de Bétous. Il a 19 ans. Après le bac au lycée d’Artagnan de Nogaro, il suit actuellement un cursus de « bachelor » à l’Idrac Business School de Toulouse. Après une carrière de quelque 10 ans de kart, il a atteint le plus haut niveau en 2016. Il a donc fait des stages de sélection au Mans et le voici dans le Championnat F4. Et, jusqu’à présent, ses débuts à Monza et 0 Nogaro (lors des Coupes de Pâques) étaient grevés par des pannes.

L’intérêt de ce Championnat est de mettre en avant de jeunes talents et de leur offrir ainsi des perspectives de carrière dans les sports mécaniques.

Désormais, Le Journal du Gers donnera régulièrement des nouvelles des courses de Thomas. À qui l’on souhaite beaucoup de réussite et beaucoup de victoires.

À noter : Thomas a un site Internet : http://www.thomas-drouet.com/

DR Bertrand Drouet Pau 200517.JPG
Thomas Drouet dans son stand à Pau - Photo Bertrand Drouet
1 Thomas Drouet chez ses parents à Bétous 2bis 180517.jpg
Thomas Drouet chez ses parents à Bétous
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles