Menu

MIRANDE Marine Le Pen en meeting salle André Beaudran

marine le pen.jpg

Jeudi 9 mars la présidente du FN vient à la conquête des Gascons

En venant ce jeudi à Mirande siège départemental du Front National, Marine Le Pen continue de semer en Occitanie, espérant que la culture FN prenne aussi bien qu'en région PACA. Sur le Gers c'est aux agriculteurs qu'elle va sûrement s'adresser, forte de son succès auprès de ceux-ci au dernier salon de l'agriculture. Déjà deux cadres du FN sont venus ces dernières semaines sur le département: Edouard Ferrant, député européen, conseiller départemental de Bourgogne, spécialiste des questions agricoles s'est intéressé aux conséquences de la crise aviaire, préconisant quelques solutions comme la création d'un fond spécifique géré par les éleveurs eux-mêmes, la limitation de la taille des élevages et l'instauration de circuits courts au sein de la filière. Jean Lin Lacapelle, responsable du pôle Mobilisation militante, est venu à la rencontre des soutiens gersois. Soutiens selon lui de plus en plus nombreux. Soulignant sans dévoiler de chiffres que le nombre d'encarté "explosait" sur le Gers. La parole se libère dans ce fief du socialisme selon le secrétaire du parti Jean Luc Yelma

Au programme de la présidente du FN, outre son meeting salle André Beaudran à 18h00, une rencontre avec des agriculteurs.

L'objectif non déclaré il est vrai, réussir en Occitanie une percée telle qu'en région PACA où le FN a recueilli plus de 45% des voix lors du second tour des régionales en décembre 2015. D'élection en élection le FN ne cesse d'accroitre son influence dans le département 21.90% des voix lors des européennes de 2014, 28,51% aux élections régionales un an après (33,87% sur l'ensemble de la région Occitanie.

Sa venue fâche à gauche où l'on se mobilise.

Philippe Martin souhaite occuper le terrain en se rendant jeudi, accompagné du sénateur Franck Montaugé, de la députée Gisèle Biémouret, du vice-président du Conseil départemental Francis Dupouey sur une propriété agricole de l'Astarac. Pour le député, président du conseil départemental, sortir de l'Europe serait une hérésie, il faut une PAC plus protectrice garantissant un revenu plus juste.

Europe écologie les verts, par la voix de Fatma Adda, conseillère régionale considère "comme une insulte à notre Histoire, à celle de nos pays, à celle de nos communes, à celle de Mirande qui a toujours été une terre d’accueil et de tolérance" les propos tenus par les représentants du FN, soulignant que Mirande comme de nombreuses communes fut un lieu de refuge pour des centaines d’Italiens, d’Espagnols fuyant la dictature de Franco en 1936, pour nombre d'Allemands rejettant le nazisme et pour 144 femmes et soldats harkis, contraints de quitter l'Algérie en 1962..... Continuons donc de préserver notre ruralité de l'idée folle du FN de sortir de l'Europe de la mettre à bas, ce qui serait une catastrophe pour nos agriculteurs aidés par ses subventions.

Le collectif gersois antifaciste invite à manifester bruyamment, "Pour couvrir les propos haineux, venez avec vos instruments de musique et autres objets sonores, vos pancartes, vos banderoles " demain sur le parking de la salle André Beaudran à partir de 17h30 dans un esprit festif.

   

.

 

fn grippe aviaire2 .jpg
fn_0253bn.jpg
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles