Menu

Nogaro – Construire un pôle audiovisuel dans le Phare Ouest

0 Bureau de Parlem TV 1bis 250217.jpg

Avec Parlem TV

Parlem TV (1) veut construire, dans le Phare Ouest du Gers, un pôle audiovisuel associatif. L’association a tenu son assemblée générale le 25 février 2017 dans son local du 14, allées Parisot, mis à sa disposition par la municipalité de Nogaro.

Activités 2016

Selon son président, Michel Coulardeau, Parlem TV a pris une place importante dans le paysage nogarolien. Le positionnement en tant que média associatif de proximité et d’éducation populaire lui permet d’obtenir des subventions et des commandes institutionnelles.

C’est ainsi que le Conseil départemental (CD) a attribué une subvention de 500 euros et une commande qui a apporté 1 860 euros (2) : un documentaire sur le savoir-faire créatif de Jacqueline Bonneaud (ancienne présidente de foyers ruraux du Gers) qui sera diffusé en avant-première par Ciné 32 ;

Aides

Le CD a donné 1 500 euros en 2015 pour réaliser deux plateaux télé en réunion publique (2) qui ont été des succès. Une subvention importante – 9 000 euros - a été allouée par la Drac de l’Occitanie (3) pour permettre à Parlem TV d’investir dans du matériel de vidéo, de banc de montage et d’informatique, ce qui a commencé en 2016 et continue en 2017.

Un travail énorme

Les lycées agricoles de Riscle et de Mirande ont commandé 16 clips de présentation de leurs formations, ce qui a donné lieu à un travail énorme. D’où un certain relâchement dans le suivi du site, car la faisabilité du travail programmé n’était pas assez travaillée.

Initiative intéressante : les ados accueillis par le Clan centre socioculturel ont leur rubrique sur ParlemTV, réalisée par Jean-Luc Galvan ; la présentation des romans en lice pour le Prix littéraire des lycéens a été également filmée et sa projection à la médiathèque de Nogaro, avec un débat, a été un succès. Les tables rondes du Siel (Salon et Innovations de l’économie locale) ont été filmées à la demande de la communauté de communes.

Le site a reçu une moyenne de 300 visites par jour, soit environ 100 000 visites en 2016 contre 80 000 en 2015.

Prénniser l'emploi du réalisateur

L’objectif prioritaire est de pérenniser l’emploi de Jean-Luc Galvan, qui est actuellement le seul technicien photo-vidéo de l’association. Son contrat d’accompagnement dans l’emploi (CAE) va être demandé pour une 4e année (5 ans possibles).

Perspectives 2017

Il faut augmenter les ressources sans, toutefois, se laisser déborder par la masse de travail. Le président pense à deux possibilités : accueillir des jeunes du Service volontaire européen, ce qui est assez bien doté. Et la demande d’agrément pour accueillir un jeune du Service civique national. Il souhaite aussi accueillir beaucoup de bénévoles.

S’agissant des travaux à réaliser, un projet vise à mettre en scène des textes du Siècle des Lumières : pour ce faire, une subvention a été demandée au CD. Deux plateaux télé sont prévus, dont le premier – l’éducation - est le seul encore à avoir un thème défini (à préciser). Il sera réalisé ce printemps.

L’association souhaite faire de son local, qui est composé de plusieurs pièces, un lieu d’échanges, où il y ait « des ateliers, des lectures d’image, des tournages, des rencontres, des discussions, des visionnages » etc.

Notes

(1) (parlemtv.fr) Parlem TV est une web-télévision, qui crée des vidéos à son initiative ou sur commande et diffuse des films d'auteurs divers. Elle se définit comme une association avec un projet d’éducation populaire : « Elle est au service de la démocratisation de l’accès à l’expression, à la formation et à la création audiovisuelle. Sans but lucratif, elle est indépendante des pouvoirs politiques et économiques. À l’écoute des structures qui vont dans le même sens, elle désire regrouper individus et associations qui se reconnaissent dans ce projet, qui veulent l’améliorer. Elle se veut lieu d’échanges et d’expériences. Elle est ouverte à des relations avec d’autres structures de culture ou d’information. Elle construit des partenariats avec des associations et des individus. Elle forme à l’écriture audiovisuelle. Elle diffuse sur son site ses propres productions, ainsi que celles d’autres personnes, réalisateurs, associations, fruits d’ateliers divers (associations, Éducation nationale etc. ». (2) Réalisés en janvier 2016 (thème : tolérance, racisme et Droits de l’Homme), l’autre en mai 2016 (la Santé en milieu rural). Tous les deux sont en ligne. (3) Direction régionale des arts et de la culture.

1 Sabine Soudin Michel Coulardeau Léa Kuntz et Jean-Luc Galvan 1bis 250217.jpg
Sabine Soudin, secrétaire, Michel Coulardeau, président, Léa Kuntz, trésorière et Jean-Luc Galvan, réalisateur
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles