Nogaro - « Pré-projet » de travaux à l’hôpital débloqué

0 Vue aérienne hôpital scan doc hôpita 1bis principale                        143.jpg

Au bout de 10 ans

On en parle depuis 10 ans, des travaux de restructuration à faire à l’hôpital de Nogaro. Eh ! Bien, Nadine Thomas, la directrice, que nous avons rencontrée le 15 novembre, a bon espoir que la situation se débloque, puisqu’un « pré-projet » a été examiné le 28 d’octobre par les instances compétentes. Pourquoi « pré-projet » ? Parce qu’il laisse en suspens plusieurs décisions, mais que beaucoup d’autres sont actées. Et les objectifs de la transformation des locaux sont approuvés.

Le nombre de lits (1) reste le même, sachant que 9 lits de l’EHPAD (2) ne sont pas installés : la maison de retraite – l’EHPAD - a une capacité autorisée de 125 lits, dont 116 installés ; en USLD (3),il y a 30 lits autorisés et installés et en médecine plus SSR (4), 35 lits autorisés et installés.

Principaux objectifs de la restructuration

Les objectifs :

réunifier l’EHPAD sur 3 niveaux avec 36 lits par niveau pour mettre fin à l’éparpillement, donc optimiser l’organisation,

réimplanter l’USLD dans un bâtiment neuf, car les locaux actuels sont « vétustes et inadaptés »,

construire une unité de type Alzheimer d’un maximum de 14 places,

distinguer l’entrée de l’hôpital en y implantant l’accueil et les activités ouvertes sur l’extérieur, sécuriser les accès et la circulation,

restructurer « plus légèrement » la médecine et les SSR.

Dans cette optique, le bâtiment Frayret D sera restructuré ou reconstruit pour compléter la capacité de l’EHPAD et il n’y aura que des chambres simples dans les parties restructurées et neuves. Un pôle « accueil, animation, Pasa (5), accueil de jour (6) » sera créé. Il faudra aussi déplacer le restaurant du personnel du 1er niveau du bâtiment Dupuy où il se trouve.

Quant à l’administration, la logistique et les activités transversales (7), elles seront recentrées dans le 1er niveau du bâtiment Frayret E et sur la partie neuve près de l’accueil global. Dans ce même bâtiment seront installés la médecine et les SSR (aux niveaux 1 et 2).

La sécurisation a fait l’objet de réflexions pour éviter les intrusions et les fugues, créer des parcours extérieurs pour les résidents. Et pour aménager des parkings pour les visiteurs « identifiés et distincts  qui n’empiètent pas sur les lieux de vie des résidents et sur les accès des ambulances et des livraisons ».

Environnement et ouverture sur l’extérieur

La commune projette de transformer le carrefour avenue des Pyrénées – avenue du Général-Leclerc (voir plan) : cela nécessitera la destruction partielle ou totale de la chapelle et de l’ancienne imprimerie. Mais les flux d’entrée et de sortie de l’hôpital seront accordés à ce nouveau rond-point.

Des murs anti-bruit seront montés pour protéger les maisons de la rue d’Estalens des nuisances actuelles dues aux groupes frigorifiques.

Le chauffage pourra être assuré par la géothermie grâce au projet de la commune qui utilisera les calories de l’eau qui sort du forage à 50°.

Financement

Les travaux seraient effectués de 2017 à 2022. Leur coût est pré-chiffré sommairement à un montant de 7,8 millions d’euros. Ils seront financés par un emprunt de 5,8 millions d’euros, une subvention de 500 000 euros du conseil départemental et 1,5 million d’euros d’autofinancement.

(1) Voir le tableau de répartition des lits existants. (2) Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes. (3) Unité de soins de longue durée. (4) Soins de suite et de réadaptation. (5) Pôle d’activités et de soins adaptés en maison de retraite. (6) Voir article (http://lejournaldugers.fr/article/15962-nogaro-accueil-de-jour-a-la-maison-de-retraite). (7) Diététicien, psychologue, assistante sociale, administration. La pharmacie montera d’un niveau pour laisser le sous-sol au magasin, aux locaux techniques et aux archives. (6) Les radiologues de la polyclinique des Chênes installeront un cabinet de radiologie à l’hôpital de Nogaro. (8) Des consultations de spécialistes sont prévues.

 

1 Nadine Thomas 1bis 091116.jpg
Nadine Thomas, directrice des hôpitaux de Nogaro et d'Éauze
3 Des entrées multiples 1bis 091116.jpg
L'hôpital de Nogaro a de multiples entrées
2 Un bâtiment voué à la destruction 1bis 081116.jpg
Un des bâtiments voués à la destruction
4 Une chambre MR Marie-Christine Gessler Nadine Thomas 1bis 091116.jpg
Une chambre de la maison de retraite avec Marie-Christine Gessler, cadre hospitalier et Nadine Thomas
5 Salle à manger de la MR 1bis 091116.jpg
Salle à manger de la maison de retraite
Vue aérienne hôpital scan doc hôpital                        143.jpg
Vue aérienne de l'hôpital entouré de violet (document de l'hôpital)
Projet communal du carrefour     scan doc hôpital              146 copie.jpg
Projet communal du carrefour avenue des Pyrénées-avenue du Général-Leclerc (l'hôpital actuel est à droite en gris) - document del'hôpital
Répartition des lits  scan doc hôpital              147.jpg
Répartition des lits - Document de l'hôpital
Plan des démolitions scan doc hôpital              144.jpg
Pré-projet de démolition (en orange les bâtiments à détruire, un "?" marque ceux dont le sort n'est pas fixé ; document de l'hôpital
Plan des constructions     scan doc hôpital              145 copie.jpg
Pré-projet des constructions ; les 2 olives montrent des zones dont les plans ne sont pas encore fixés ; document de l'hôpital
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles