Menu

« Futurs médecins : dites 32 », c'est l'opération séduction qui s'adresse aux internes de médecine générale, elle débute mardi 11 octobre à la Faculté de médecine de Toulouse

P1280643.JPG

Plusieurs volets de séduction sont mis en place pour convaincre les futurs médecins à s'installer dans le Gers

«Mardi 11 octobre six départements de Midi-Pyrénées seront présents dans le hall de la faculté de médecine de Toulouse et le Gers y sera et j’y serai personnellement pour accueillir les internes et leur parler du Gers », révèle Philippe Martin lors de la présentation de l’opération « Futurs médecins : dites 32 ». Car il s’agit selon le président du Conseil Départemental « de passer à l’offensive »  afin d’attirer les stagiaires médecins «  dans les zones à haute tension » pour qu’en finalité ils choisissent de s’y installer.

Car il y a urgence de « traiter en priorité cette question de la baisse de la démographie médicale », insiste Philippe Martin en regard des chiffres inquiétants qui se profilent. Le Gers compte 198 médecins généralistes (122 hommes, 76 femmes) dont la moyenne d’âge est de 54 ans, d’ici 3 à 4 ans une soixantaine soit 30% d’entre eux cesserons leur activité. Il faut donc mettre en place un dispositif départemental pour que le stagiaire médecin exerce définitivement dans le Gers.

Et pour cela le Conseil Départemental a recruté une chargée de mission, Marie-Neige Passarieu, dont le rôle est de coordonner les actions, faciliter l’accueil des internes en stage ambulatoire et l’installation de nouveaux médecins, en coopération avec l’Ordre des médecins représenté par le docteur Catherine Cancio, l’Agence Régionale de Santé, et les communautés de communes.

L’opération séduction en direction des étudiants en médecine comporte plusieurs volets dont trois temps forts. Le 11 octobre  lors de l’accueil des nouveaux internes de médecine générale dans le hall de l’université où le Gers aura son stand pour « donner l’envie du Gers », les étudiants y trouveront un buffet à base de produits locaux et également toutes les informations nécessaires à l’hébergement, l’offre de santé et les loisirs dans le Gers. Puis le 15 octobre le Gers sera aussi présent à l’Université Paul Sabatier avec un stand au premier forum de l’installation en médecine générale de Midi-Pyrénées. Et le 9 novembre sera la journée d’accueil des internes en médecine générale dans le Gers en collaboration avec le Conseil Départemental de l’Ordre des Médecins, CDOM, et en présence de l’hôpital Général.

Quant à l’aide à l’hébergement des étudiants en médecine accueillis dans le Gers ceux-ci bénéficieront d’une aide financière de 500 euros pour chaque stage de 6 mois chez un praticien libéral et d’une pré-sélection de gîtes proches de leur lieu de stage à un tarif préférentiel.

P1280638.JPG
Le président du Conseil Départemental entouré de Marie-Neige Passarieu et du docteur Catherine Cancio.
P1280647.JPG
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles