Menu

Novillada à Castelnau Rivière Basse

 

Castelnau Rivière  basse ,    haut  lieu  de  la novillada

 

Jean Louis  Darré ,  Guillaume  et   Jo  Bats, trophées  des  meilleurs  novillos

 El  Galo ( Andrès   Lagravère  ) :triomphateur  de la novillada

 

 

  Le  président   du club taurin de  Castelnau  Rivière basse , Michel  Raymond  avait  voulu   une   féria   « sud  ouest   «   «  une  fête  entre  nous  disait –il «   et  il   a  réussi   à  rassembler  dans le  ruedo six  excellents  novillos , du   trapio,  présentation    irréprochable   des  armures , des  novillos    combattants  avec   bien  sûr   chacun  ses  qualités  et ses  défauts  de  l’encaste   . Le   public  , en  nette   augmentation, échangeait   à  la sortie des  commentaires  flatteurs    pour les  bêtes  et  les   hommes  . Important   aussi , ils  pouvaient  entrer  en  contact   avec  les   éleveurs ,   faire  l’abraso   au  novillero   du pays

 

 

BAPTISTE   CISSE (   rouge  et   or  ) -  Novillo  de   l’Asrtarac

 Chicuelinas    en ouverture    du  tercio  de  capote , avec  un quite   spectaculaire   à la Mexicaine   d’El   GALO . Son tercio  de bandérilles   fut   fait     dans  un syle   classique  .La  domination   du  novillo  lui permit  une belle    série  de  naturelles .Baptiste   possède   bien   ces  adornos    avec   dorsale     suivi   d’un  rond   parfait..Après  une   belle   séquence   de  manoletinas , une    épée   et un  descabello  mettent   fin à la faena – Le novillo  de   sang    Guardiola    exigeait   courage  et   technique  déjà   affirmée

Novilla  d’Alma  Serra   (  frères   Bats  )-  Ce  colorado  de  fer     d’origine   Domecq   avait    un comportement  et   excellent    enpiste  ,  charge    rectiligne  , museau  au    sol  , buvant   la  muleta  . Baptiste   sut    le lidier  sur   un petit   périmètre ,   il  lui  imposa    notamment     une    belle  série  de la  gauche .Epée  sur le côté   et  descabello  - Applaudisemment à    l’arrastre  et  une   oreille   du palco

 

EL  GALO ( rouge   vif  et or  ) -  Novillo   de  Bonnet 

   C’était    un     Bonnet,   un  de   ces  novillos   ,  rapides , puissants   avec des pattes  d’acier  et    qui  veulent  être   maître  du  terrain, leurs   charges   sont  rapides.En  face, le Mexico   Vicois  EL  Galo  (  son père   Michel en  peon  de  confiance  en  piste   )  ne  recula    jamais  et imposa    une   muleta  lourde    qui  imposa  au  novillo  un  rythme   plus lent permettant une  belle   série  de  naturelles  .Les  problèmes   à    l’épée   firent    oublier  au public   qu’il y  avait  eu dans le ruedo  un  véritable  combat   et le   silence  tomba

 NOVILLO  DE  SANTIAGO (   novillo de Jean  Louis   Darré  )- origine    Domecq

El  Galo   l’accueille  pâr   deux  larga  afaroladas  lelong des   planches  puis   le reprend  dans  sa   cape   pour  une  série  de  véroniques    tirées  au  cordeau ; Son  mozo  de espada   lui   tend  les  bandérilles   et  comme  il   sait   tout   faire  , il    régale   le public  d’un   tercio   de   poder  à  poder.Il   brinde à   sa   mère    et  entame  une  série  de  passes  de  rodilla  .On   entre  enfin     dans un  grand  moment  de tauromachie, passes   des   deux  mains   accompagnées   fort loin   ,le  tout  en  doiuceur, un  véritable   ballet   où   public  et novillero  pârtagent ces   accordailles   avec   le   fauve .Par    sa  caste   , le  novillo contribua   largement  au triomphe   d’el Galo , charges    museau   dans    la muleta   peignant   le  sable .U n   final    à l’épée    à  se mouiller   les   doigts   et   deux  oreilles   tombent  du palco .Vuelta  pour   le  novillo  (-  ce sera   la   sixième  victoire  de   Darré   à Castelnau ) et    El  Galo  appelle   le  ganadero   à  l’accompagner   à  la    vuelta   fleurie  d’œillets    rouges

 

Antoine   MADIER  -  Novillo  de    Pascal   FASOLO

Sortait  du chiquero  un    magnifique Atanasio    Fernandez  berrendo    et    coiffé  de  deux    cornes   astifinos .Il   fallait     arriver  à le   fixer  dans   la muleta , mais   sans cesse  en  mouvement ,il  entraîna  Antoine   dans    de multiples   déplacements ce  qui n’ étaient   pas  faits à fixer   son  attenion .  Le novillero    était    dominé  et ne  pouvait  qu’égrener   des passes  une   par  une   ne pouvant   composer   un élément de  faena .IL  fut    lng à   l’épée, 4  tentatives   à l’épée  et un  descabello

 

Novillo   de  Casanueva   (  Guillaume  et  JO  Bats   )

Les   ganaderos    de Casanueva  venaient  pour  la première  fois à  Castelnau  et   attendaient avec  un  peu de  stress   le comportement  de  leur   novillo   en concours    avec  des  élevages    plus  anciens  que  le leur  . Magnifique   rouquin  portant  le fer  d’EL Torreon (  ganadéria    César  Rincon  )  Antoine    dut  dans  un premier  temps      régler  son  rythme  et  sa  fougue ,   c’est   la  valse  des  muleta   puis   on passe    à   des dorsales  captées    sur   un novillo   en charge . ;Après   une  bonne   série   classique  des  deux  mains   dans des  oasses  serrées  , il enjolive    avec  des   manoletinas   faisant  sautiller   les  ors  du    bolero ; A  l’épée    Antoine   s’engage  dans le  beerceau  des    cornes  et   enfouit   l’épée   jusqu’à   la  garde  Une  oreille  et  vuelta    pour  le  novillo  de  Casanueva

              Pierre   Dupouy

                                                                

IMG_0453.JPG
Vuelta d'El Galo et le ganadero Darré
IMG_0427.JPG
Conseil du peone Michel (père) à ElGalo
IMG_0446.JPG
El Galo dans le ruedo
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles