À Nogaro, coup de tonnerre à l'association des commerçants

Serge Tartas Christian Peyret Lucie Arbiol et Patricia Larrey 1bis 170516.jpg

L'ex-président aurait piqué dans la caisse

Ce 17 mai, c'est un coup de tonnerre qui a retenti à l'assemblée générale de NogaroLiens, l'association des commerçants, artisans et professions libérales de Nogaro. Ce qui se disait à mots couverts a été confirmé par Christian Peyret, maire de Nogaro et par Frédéric Galopin, manager de villes, qui ont ouvert et animé la réunion : l'ancien président aurait reconnu avoir tiré des chèques et effectué des retraits d'espèces pour son usage personnel. Mais aucune enquête n'a encore confirmé ou infirmé ces faits. Et l'association se pose la question : où est passé le reste du numéraire qui manque ? Car il manque dans les comptes 13 476 euros, tandis qu'il y a des dettes fournisseurs pour 13 841 euros.

Des comptes encore incomplets

Ces chiffres sont le fruit d'un travail de fourmi pour essayer de reconstituer des comptes authentiques qui étaient inexistants, les factures faisant défaut. Mais de nombreuses factures de fournisseurs manquent encore et beaucoup de recettes n'ont pas été enregistrées. Il a donc fallu évaluer, pour chaque animation, les recettes attendues...

Christian Peyret explique que, lorsqu'il a eu vent par la banque de l'association qu'il se passait quelque chose d'anormal, il a fait sortir les relevés bancaires et les copies des chèques émis. Placé devant l'évidence, le président a démissionné.

Certains se demandent pourquoi les chèques et les retraits ne font pas l'objet, obligatoirement, de deux signatures. Pourquoi, aussi, les recettes et dépenses des manifestations ne sont pas immédiatement enregistrées. Pourquoi enfin avoir fait une confiance quasi-aveugle à quelqu'un qui était inconnu à Nogaro. Il semble que les adhérents envisagent de modifier les statuts sur ces deux premiers points.

La commune aux côtés de NogaroLiens

La question d'une action en justice est posée : dépôt de plainte, main courante ? L'assistance préfère se réunir à nouveau pour en décider...Le maire assure que la municipalité reste aux côtés de l'association et que la subvention habituelle lui sera versée (1). Il suggère que, pour redresser la situation financière, des économies soient faites en évitant d'organiser des animations onéreuses qui ne rapportent rien ou presque et de supprimer les grosses dépenses de communication. Il parle aussi de l'avenir avec, d'une part les travaux lancés dans le cadre de l'OMPCA (2) et, d'autre part, de ceux qui mettront le bas de la rue Nationale aux normes d'accessibilité dès cette année (3). Enfin, il assure les adhérents qu'ils ne seront pas mis à contribution pour redresser les comptes : on entend un « ouf ! » de soulagement...

Un nouveau conseil d'administration est désigné : Lucie Arbiol, Sandra Castendet, Jacques Daunes, Angélique Laborde, Patricia Larrey, Tony Leclair, Xavier Mogni, Marie Maisonnave, Marie-Laetitia Olivieri et Serge Tartas. Il se réunira pour désigner un nouveau bureau.

À l'extérieur, on est désolé par cet accident, alors que les animations de 2015 ont eu du succès : de la Foire aux bonnes affaires au Salon du bien-être en passant par le Salon des métiers d'Art, l'élection de Mis Gers et le controversé salon de l'érotisme...Mais le trou a été décelé à temps pour qu'il ne soit pas catastrophique et les mesures appropriées sont prises. L'avenir est donc dégagé.

(1) Elle n'atteindra pas les 15 000 euros de la subvention exceptionnelle versée l'année passée. (2) Opération de modernisation des petits commerces et de l'artisanat qui a déjà 12 bénéficiaires de 102 262 euos de subventions pour un total de travaux de 600 099 euros. (3) Les trottoirs seront supprimés ainsi que 22 places de parking. Il restera des places pour des arrêts « minute. Le maire invite les commerçants et les propriétaires d'immeubles de la rue Nationale mardi 14 juin à 19 heures à la mairie pour leur exposer ce projet.

La salle 1bis  170516.jpg
La salle
Serge Tartas Christian Peyret Lucie Arbiol et Patricia Larrey 1bis 170516.jpg
Serge Tartas, Christian Peyret, Lucie Arbiol et Patricia Larrey
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles