Menu

André Adam Victime du terrorisme

100_6855 (2).JPG

Larressingle un village sous le choc

Depuis l'annonce des attentats du 22 mars et sans nouvelle de André Adam qui avait élu domicile dans le village de Larressingle, tout le vilage attendait des nouvelles, sachant qu'il était au même momment à l'aéroport de Zaventem avec son épouse. L'annonce de son décés est parvenu à travers un twit de ses enfants.

Après l’annonce du décès de l’ambassadeur ses enfants ont souhaité ne pas communiquer directement et souhaitant « que soit respecter notre intimité et notre chagrin » ils ont adressé ce communique retraçant la vie de leur père.

« Homme affable et cultivé, notre père était un diplomate apprécié. Son premier poste à Cuba lui permit de rencontrer notre mère, l’amour de sa vie. Nous l’avons suivi dans d’autres pays. Il a connu Paris sous les barricades en mai 68, puis Kinshasa pendant la « Zaïrisation, puis Londres pendant les attentats irlandais. Nous avons été très heureux à Los Angeles ou il fut un consul efficace et jovial pendant les jeux olympiques de 1984. Il fut le témoin navré de la montée du front Islamique en Algérie en 1986, puis des massacres de Lubumbashi au Congo. Son poste d’ambassadeur de Belgique à Washington le passionna et il termina sa carrière en représentant la Belgique au près des Nation Unies à New York (1997,1998). Retraité dans le Gers il s’investit avec enthousiasme dans la préservation et la restauration de la magnifique forteresse de Larressingle « La petite Carcassonne ». Bon père, grand-père adoré, il mourut en protégeant notre notre mère dans cet attentat sanguinaire du 22 mars à Zaventem. Son décès nous laisse bléssé à jamais. Toute sa vie il a oeuvré pour la paix dans le monde. »

Geneviève, Anne Marie, Isabelle et André-Daniel Adam

sa-fille-lance-un-appel-a-temoins-sur-facebook-le-pere-est_3688128_1000x500 (2).jpg
facebook
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles