Menu

AIGNAN et RISCLE – L'office de tourisme marche bien

Béatrice Pasian Paul Cottavoz  Paul Bergamo 1bis principale 150316.jpg

Il propose aux visiteurs un petit "patrimoine insolite"

Retenir les nombreux touristes nostalgiques de la campagne une fois qu'ils y sont, ce n'est pas facile. C'est la mission à laquelle s'attaque l'Office de tourisme Armagnac-Adour (OTAA). Pour cela, il faut des idées pour mettre en valeur les atouts de l'Armagnac et de la vallée de l'Adour. Paul Cottavoz, vice-président de l'Office de tourisme Armagnac-Adour, a eu une idée qui mérite de faire son chemin. Il l'a exposée au cours de la réunion de l'assemblée générale de l'OTAA le 15 mars.

Elle consiste à proposer la découverte de ce qu'il appelle « le patrimoine insolite ». Ce sont les petits coins connus des seuls habitants de la campagne : vieux lavoir, tunnel en bon état, mais abandonné et livré à la végétation, point de vue exceptionnel sur une vallée etc. L'intérêt n'en est pas évident pour ceux qui les côtoient tous les jours, leur charme est discret, mais les découvrir, cela peut être le but et la récompense d'une promenade. Après avoir reconnu une trentaine de ces petits lieux insolites, dix-huit ont été sélectionnés et classés selon qu'ils sont accessibles avec des sandales ou des chaussures. Et un petit guide explique comment y accéder.

Moral et activité

Béatrice Pasian est la nouvelle présidente de l'OTAA. Elle succède à Mado Pérès, qui devient vice-présidente. Dans son rapport moral, elle se félicite du fait que l'OTAA ait obtenu d'être classé « catégorie III ». C'est un succès important, tant pour le personnel que pour les adhérents et les partenaires. Le rapport d'activités est fait ensuite par Bernard Cortese, responsable de l'OTAA. L'office, avec ses deux bureaux, l'un à Aignan, l'autre à Riscle, compte 130 prestataires touristiques (1) et 900 lits « marchands », ainsi que 387 lits « non-marchands » (2).

L'OTAA a enregistré 25 341 contacts dont presque la moitié (11 853) par Internet. À noter que le nombre de messages traités – téléphone + Internet – a augmenté de 22 % par rapport à 2014. Avec, logiquement, un pic en juillet-août et un creux en hiver.

68 % des visiteurs sont gersois (66 % en 2014), 13 % sont étrangers. Les visiteurs viennent aux bureaux de l'OTAA pour rechercher des activités en famille, des informations sur les manifestations et des renseignements pratiques. L'office a organisé 11 randonnées accompagnées et plusieurs animations et visites. Il a orienté 80 exposants vers le vide-greniers de Riscle. En outre, il a assuré divers services : le tableau des hébergements disponibles, la billetterie pour les corridas, la mise à la disposition des artistes de la salle d'exposition etc.

Il se sert de plusieurs supports de communication : site Internet, guide touristique annuel, calendrier des événements, affiches etc.

Mise en forme de projets

L'office a animé un atelier de conception de produits touristiques avec les vins de Saint Mont et le Comité départemental de tourisme. Il a assuré l'accueil touristique aux Médiévales de Termes, collaboré à la création d'une carte « Une ville, un produit » pour Saint-Mont. Il a aussi créé un point d'information à la Maison des vins de Madiran et a recensé le « Patrimoine insolite ».

Maxime Fillos, président de l'association « D'Artagnan chez d'Artagnan », de Lupiac, est venu à cette assemblée exposer l'intérêt de la Route équestre européenne d'Artagnan, dont le tracé passe par Aignan, Termes-d'Armagnac et Bouzon-Gellenave.

Les comptes

Denis Capdevielle, expert-comptable, expose les comptes. Le chiffre d'affaires s'établit à 8 065 euros, sachant que les subventions s'élèvent à 92 744 euros (dont 74 000 de la communauté de communes) et les charges de personnel à 72 771 euros.

(1) Dont 63 hébergeurs, 33 viticulteurs et assimilés, 13 conserveurs, 13 restaurants et 1 musée. Plus 7 activités touristiques. (2) Il s'agit des résidences secondaires et aussi des résidences principales qui accueillent des membres des familles de leurs occupants.

Bernard Cortese Marlène Vigneau 1bis 150316.jpg
Bernard Cortèse et Marlène Vigneau (responsable, entre autres, de la Newsletter)
Corinne Mora 1bis 150316.jpg
Corinne Mora, responsable "randonnées"
Michel Petit Mado Pérès 1bis 1540316.jpg
Michel Petit, président de la communauté de communes et Mado Pérès
Paul Bergamo Rémi Capdevielle 1bis 150316.jpg
Paul Bergamo, trésorier et Rémi Capdevielle
Maxime Fillos 1bis 150316.jpg
Maxime Fillos
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles