Menu

BASKET-BALL : Fin d'une belle aventure

141005_191702.jpg

Eauze échoue en huitième de finale de la Coupe de France après avoir effectué un fantastique parcours

BASKET CLUB SOLERIEN: 75

EAUZE: 53

Quarts temps : 21-22, 21-14; 18-11, 15-6. Mi-temps : 42-36.

Pour BC Solers : Les marqueurs : Abribat (5), Nieto (7), Hoirial (10), Filarova (3), Belaghdji (9), Pathy (6), Thisy (15), Sidibi (9), Bielle (11).

Pour Eauze(+14) : Les marqueurs : Da Costa (3), Lamort (2), Baulac, Breant (3), Marrast (2), Riccardi (3), Ortal (cap., 2), Vicini (16), Hauret-Clos (8).

Secrètement les Éluzates portées par la dynamique des précédents tours de la Coupe de France espéraient prolonger le plaisir de leurs exploits. Ce fut le cas la veille en Auvergne en éliminant dans sa salle en seizièmes de finale la formation de nationale 3 de Beaumont-Cournon. Le lendemain, dimanche à 13 h  15, l’opposition se corsait face à une équipe de nationale 2, Solers, sans pour autant perturber les Gersoises qui avaient déjà à leur palmarès une nationale 1, Colomiers. Alors pourquoi pas de continuer de l’avant puisque Dame Coupe de France semble leur réussir.

D’entrée de jeu l’avance de 14 points fond comme neige au soleil face à des Catalanes extrêmement motivées et particulièrement adroites. Eauze qui met quelques minutes pour prendre ses marques encaisse un 18 à 0. L’orgueil des protégées de Ludovic Touja va quand même les remettre tant soit peu sur les rails pour conclure le premier quart temps avec un avantage d’un point. Malgré sa farouche défense, Eauze n’arrive pas à endiguer les vagues offensives de son adversaire qui aligne de nombreux tirs primés. Et à la mi-temps les Gersoises ne concèdent que six points de retard sur les Catalanes.

A la reprise les intentions des Gersoises font plaisir à voir avec leur envie de soutenir la comparaison à l’image de son intérieure Elodie Hauret-Clos qui se bat sous le cercle de son adversaire. Mais cela devient au fil des minutes de plus en plus épuisant, ce dont va profiter Solers pour s’imposer face à Eauze qui conclu son aventure les armes à la main.

Déclaration

    Ludovic Touja, entraîneur d’Eauze : « Notre défaite est liée à un adversaire bien plus fort que nous et qui nous a pris au sérieux. Notre défense a fait ce qu’elle a pu face au jeu rapide et à l’adresse de notre adversaire. C’est une magnifique aventure qui s’achève bien au-delà de ce que nous pouvions imaginer. Je pense que nous avons bien représenté le Gers. Maintenant nous avons deux objectifs à réaliser, le premier est la Coupe du Gers dont nous joueront la demi-finale samedi 27 février à Vic-Fezensac, ce sera la finale avant la lettre. Puis le second objectif est l’accession en nationale 3 où nous sommes toujours en course à condition de tout gagner ».

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles