Recyclage des sapins

IMG_3353 (002).jpg

Une affaire rondement menée

Les fêtes de fin d’année passées, une question se posait dans bien des  foyers  :  que  faire  du  sapin  de  Noël  ?  

Afin  d’apporter  une réponse pratique et écologique aux Auscitains – et aussi éviter que les sapins ne soient abandonnés sur l’espace public – Grand Auch Coeur de Gascogne, en collaboration avec la commune d’Auch, a organisé une opération de collecte en apport volontaire. Quatre sites délimités par des barrières et exclusivement réservés aux sapins usagés, ont permis aux particuliers de déposer leurs arbres de Noël naturels, sans pied ni bien sûr décorations.

  •  sur la place de l’Ancien Foirail 
  • sur le parking Lissagaray 
  • sur le parking ouest du Mouzon, côté rue du Général-de-Gaulle 
  • sur le parking au sud de l’hippodrome

Au total ce sont 652 sapins qui ont été collectés du 4 au 19 janvier. Il y en avait 580 en 2021 et 414 en 2019.
C’est  donc  un  service  de  plus  en  plus utilisé  par  les  usagers. Des quatre sites mis en place par la Ville, celui de l’hippodrome est le plus utilisé. Les Auscitains ont joué le jeu, en déposant des sapins naturels sans décorations.

Les sapins en déchetterie 
Les citoyens pouvaient aussi participer à cette démarche écologique, en portant leurs sapins dans les deux déchetteries qui sont à leur disposition :

  •  Route d’Agen, zone de Lamothe 
  • Chemin de Gaouère, à Pavie 

A la déchetterie d’Auch (route d’Agen), les chiffres sont également en hausse : 63 sapins avaient été déposés l’an dernier contre 103 cette année.

Vers une filière de valorisation 
La collecte se fait en partenariat avec l’association Regar, dans le cadre de ses « chantiers environnement ».Les  sapins  collectés  sont  broyés  par  l’association  Regar  qui  les revalorise sous forme de copeaux pour concevoir des allées dans les jardins.

Des actions à poursuivre

« Depuis de nombreuses années, la Ville d’Auch et Grand Auch Cœur de Gascogne ont le souci de valoriser les déchets, et plus particulièrement les sapins en début d’année, grâce à l’installation de quatre sites de collecte.

Ça marche de mieux en mieux, le nombre de sapins déposés est en hausse et la municipalité remercie les Auscitains pour ce geste environnemental, précise Françoise Carrié.

Par ailleurs, grâce à une convention passée par la Ville avec Regar, les sapins sont broyés et les copeaux réutilisés pour concevoir des allées, notamment au jardin de l’Arçon entretenu par l’association Regar qui œuvre pour la réinsertion professionnelle ».

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles