Gérard Muller en dédicace samedi à la Maison de la Presse

20211211_0942083192.jpg

En dédicace samedi 11 décembre à la Maison de la Presse , Gérard Muller présentait un de ses derniers ouvrages , publié au mois de septembre 2021 «  Du piment dans le foie Gras » (éditions les Presses Littéraires).

Bien installé derrière une table et entouré de quelques uns de ses livres, notamment «  Le mystère de la grotte, Même les mémés aiment la castagne, Si tu cognes tu gagnes » et bien d’autres, l’auteur est venu à la rencontre de ses lecteurs pour présenter une énigme policière dont l’intrigue se déroule dans le Gers : «  Du piment dans le foie gras ».

Un éleveur de canards est retrouvé mort dans son atelier. Il a été assassiné en ayant été gavé avec du maïs. C’est la brigade de gendarmerie de L’Isle-Jourdain qui est en charge de l’enquête. Celle-ci s’avérera plus compliquée que prévu, et le meurtrier ne sera identifié que grâce à un lieutenant fin gourmet. Il aura besoin de toute sa connaissance de la cuisine locale pour résoudre l’intrigue et appréhender le tueur. 

Ce roman, à déguster sans modération , est succulent et surprenant . Il permet au lecteur de voyager dans ce département du Gers et de  découvrir le petit monde des éleveurs-producteurs de foie gras.

Gérard Muller, Toulousain de cœur et amateur de foie gras, est un vrai passionné de littérature. Il consacre son temps libre à l’écriture de romans de fiction, en voyageant à travers les différents genres, du polar au roman psychologique. Il anime par ailleurs un atelier littéraire consacré à l’écriture romanesque (atelier Philémon à Toulouse). Il a remporté le grand prix roussillonnais 2015 des écrivains et le Grand Prix Spécial 2016 de la Société des Poètes et Artistes de France pour un roman de fiction se passant dans les Pyrénées Orientales «  Les lauzes de Jujols », le prix du polar des Gourmets de Lettres 2016 avec «  Même les mémés aiment la castagne » , En 2017 ses romans « Quand passe l’éternité et j’ai rencontré le nouveau messie » ont remporté des prix littéraires, ainsi que son recueil  de poésies  «Multivers » , le Grand Prix Spécial 2018 de la SPAF pour son recueil  de nouvelles  «  juste quelques mots pour le dire ». Son avant-dernier polar (Le mystère de la grotte oubliée) fait partie de la sélection du Prix de l’Embouchure 2021. Il a aussi remporté de nombreux prix de poésie et de nouvelles. Il est membre de la Société des Poètes et Artistes de France et Académicien des livres de Toulouse.

Comment avez-vous écrit vos livres  ?

J’écris quand je veux. Parfois je peux écrire toute la journée . Je suis un auteur scripturant , je construis mes récits au moment de leur écriture, sans avoir préparé de plan ni de structure. Je peux prendre des chemins détournés , voire changer la fin . L’écriture m’apporte un équilibre, m’aide à me connaître aussi, à m’exprimer. Un écrivain c’est quelqu’un qui ose écrire.

Les lecteurs étaient nombreux à répondre présent à l’invitation de Gérard Muller . Ils ont pu obtenir une petite note personnalisée sur leur livre favori et partager un instant sympathique et magique avec l ‘auteur.

 

 

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles