L'hommage de la Bouquerie à Jacques Calmels

Calmels Bis.JPG

"Prendre du bon temps était pour toi une philosophie de vie"

Samedi 23 Octobre, le comité des fêtes de la Bouquerie organisait un événement différent des festivités habituelles se déroulant dans le quartier.

Il s'agissait d'honorer la mémoire de Jacques Calmels, disparu en juillet dernier.

Charlotte Fernandez, coprésidente de l'association avec Joris Mayor-Planté, a fait l'éloge du disparu, son parrain qui, avec Alain Pinson, l'avait baptisée un jour de fête... à la Bouquerie.

Dans son discours, transparaît une émotion profonde et une reconnaissance que tous partagent.

"Tu étais un des piliers du quartier de la Bouquerie et tu nous laisses des pages de souvenirs… Jacques, homme serviable, aimable, souriant, tu aimais être au contact de tes clients et tu étais apprécié de tous."

Jacques a rejoint le paradis des artistes. Son imagination originale, son inspiration lui ont permis de réaliser des œuvres d’art insolites, des créations personnalisées dont le fameux Trophée des Bandas. Cet artiste inconditionnel a confectionné des centaines de médailles pour chacun des intronisés de la Bouquerie.

Pour faire perdurer sa mémoire, dans l'impossibilité désormais de lui en mettre une autour du cou, on en retrouve une installée pour toujours, à la vue de tous, sur la devanture du magasin de Jean-Pierre Biffi, au 13 place du Cardinal, pour un hommage éternel.

La cérémonie en présence de Marie, son épouse, et de ses proches, Nathalie, Thierry, Nicolas, Julien et Nadège, s'est achevée autour du verre de l'amitié.

Remerciements à Nadège Calmels pour ses photos.

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles