Jacques Calmels disparaît et, avec lui, une partie de l'histoire de la Bouquerie

221626486_2066287583510686_4798418517314090751_n.jpg

Il aimait sa ville comme il aimait l’amitié.

Les témoignages affluent à l'annonce de la disparition soudaine, à l'âge de 91 ans, de Jacques Calmels, une figure condomoise inséparable de La Bouquerie.

"Petit par la taille, mais très grand par son esprit, sa façon d'être et de penser, sa gentillesse, ses compétences..."

Ancien garagiste, il était l'artiste sculpteur qui avait confectionné de nombreux trophées pour toutes les associations locales, mais c'était aussi lui qui avait réalisé la médaille, l'insigne d’appartenance à la confrérie de la Tocadère. 

Le premier à témoigner de sa peine est Alain Pinson, ancien président du comité des fêtes de la Bouquerie. Tous deux étaient indissociables de plus d'un demi-siècle d'histoire festive de la Bouquerie, à Condom.

"Pourquoi ? Pourquoi es-tu parti si vite, laissant Condom douloureusement attristée et la Bouquinerie orpheline ?

Ta gentillesse, ton dévouement et ton sourire illuminant nos rencontres, tout cela va nous manquer.

Toi, le grand Chambellan de nos Tocadères, toujours actif pour nos fêtes, ton sens aigu de l'amitié, père de tant de belles créations artistiques, tu resteras un modèle pour nous tous qui t'aimions.

Salut l'ami, salut l'artiste !"

Alain Pinson et les Bouquerians

Alain Pinson, Pitto Campa et Jacques Calmels : 60 ans de fêtes à la Bouquerie et 46e édition de la Tocadère, en 2018 ! Toute une vie !

"Jacques,

Quelle bien triste nouvelle, ce matin, en découvrant que vous nous avez quittés pour rejoindre le paradis des artistes.

Jacques, vous faisiez partie des hommes et des artistes que j’ai le plus apprécié dans ma vie. Je garderai toujours le souvenir de votre sourire, de votre gentillesse, de votre critique toujours juste et intelligente, et bien entendu votre immense talent. Ce talent que vous avez mis au service bénévolement de tout le monde : je ne pense pas qu’il y ait beaucoup d’associations condomoises qui ne vous ait pas sollicité : un jour pour un trophée, un jour pour un cadeau ou une autre décoration. Vous aviez cette polyvalence de réaliser vos œuvres en fer, en bois, en peinture, en fil de fer… l’autodidacte "touche-à-tout" faisait mouche chaque fois.

Vous avez accompagné "La Boite à Jouer" tout au long de ces trente ans, au tout premier rang, en qualité de spectateur fidèle, mais aussi en créateur en participant à nombreux de nos projets. Pour ma part, je n’oublierai pas ce casque de Don Quichotte. Cette plaque de métal que vous avez martelée pendant des heures pour en faire "le fameux plat à barbe" que Don Quichotte porte fièrement pour se battre contre des moulins, et que j’ai porté encore plus fièrement sachant que vous l’aviez, avec passion, réalisé pour moi.

Merci de votre amitié, et permettez-moi de partager un peu de la grande peine de votre épouse, de vos enfants et petits-enfants à qui j’adresse mes plus sincères condoléances.

Adiou l’artiste !"

Pitto Campa - La Boîte à Jouer

"La Bouquerie est en deuil, mon ami, notre ami Jacques Calmels n’est plus de ce monde, sa gentillesse et ses talents artistiques ont marqué pour toujours notre époque.

Combien d’œuvres réalisées pour les associations ou divers événements qui resteront des souvenirs de sa gaieté et de sa convivialité !

Adieu, Papy Jacques, "Grand Chambellan de la Tocadère", tu resteras dans nos cœurs pour toujours."

Marc Le Saux, photographe

Jacques Calmels repose au funérarium de Soorts-Hossegor. Les visites sont possibles mercredi 28 juillet, de 9 h à 10 h.

La cérémonie religieuse sera célébrée, à 11 h 30, au funérarium de Dax.

Le Journal du Gers s'associe à la peine de son épouse, de toute sa famille et de tous ses proches, mais aussi de tous les Condomois qui le regrettent déjà.

 © Photos Marc Le Saux

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles