Ayo: un concert évènement à l’Astrada ce samedi.

ayo lastrada.JPG

une déclaration d’amour à la musique.

Ayo : un concert évènement à l’Astrada ce samedi.

Salle de spectacles à l’excellente acoustique, l’Astrada est l’écrin idéal pour aller écouter Ayo. Elle vient à Marciac pour nous faire découvrir ses nouvelles compositions. Des textes intimes, sincères et touchants portés par une voix chaude et magnétique. Sa musique envoûte. Ses concerts sont un baume aux blessures de la vie. « Ayo » _ joie en yoruba_ apportera samedi soir de la lumière sur Marciac.

Samedi 16 octobre 2021 à 20h30 à l’Astrada.

Salué par la critique, son opus intitulé « Royal » marque le retour d’Ayo. C’est avec joie que l’équipe de l’Astrada l’accueille à Marciac pour ce concert très attendu. L’album est sorti début 2020. Mais à cause du Covid-19, de nombreux concerts ont dû être annulés ou reportés. La voilà enfin à Marciac. « Avec la reprise des concerts en public, on retrouve un peu la vie normale ». Plus que jamais la musique se révèle comme une nécessité : « C’est un album qui offre beaucoup de lumière, et en ce moment, on a tous besoin de lumière. On est resté trop longtemps dans le sombre. »

La musique qui guérit l’âme.

Suite à une période d’absence, ce nouvel album se révèle à elle comme une thérapie.  La joie retrouvée, elle veut partager ce bonheur qu’est la musique avec ses fans. Une nouvelle tournée de concerts s’annonce. Remonter sur la scène, rétablir le lien avec son public : elle le ressent comme un retour à la vie, une libération. Avec cette album, elle revient à ses fans plus forte que jamais.

Le 6 ème album : un album royal.

Dans ses nouvelles chansons,  Beautiful », « Rest Assured », où la guitare est relayée sur un second plan, c’est sa voix qui donne tout son potentiel. Elle en est pleinement consciente : « ces chansons me touchent réellement, je peux les sentir ». C’est donc un album plus acoustique, entre pop, folk et jazz, qui plus que jamais marque la consécration de sa voix de chanteuse. « Royal » rend hommage à sa voix, ce don qui est une lumière.

« Est-ce que les gens naissent égaux en droit, à l’endroit où ils naissent ? »

Dans la presse, les articles présentant « Royal » mentionnent tous sa reprise de « Né quelque part », de Maxime Le Forestier. Une reprise en mode Reggae jazz acoustique d’un hymne antiraciste majeur des années 80, qui faisait référence à la chanson « La ballade des gens qui sont nés quelque part » de Georges Brassens, et qui fut écrite en réaction à la loi Pascua sur l’immigration et à la montée du front National. Une chanson dont les paroles font échos à divers tracas affectant la chanteuse et ce monde. Et qui portée par sa voix trouve le ton juste, comme un oeillet révolutionnaire, comme un murmure plus puissant qu’un cri de révolte. Maxime Le Forestier peut être fier de cette belle reprise.

Joy Olasunmibo Ogunmakin

Née d’un père Nigérian et d’une mère tzigane roumaine, ayant vécu en Allemagne, à Londres, à Paris, à New York, en Jamaique et au Portugal, « Ayo » est à l’image d’un monde sans frontières, et elle conquiert le monde sur son passage. Son nom de scène, Ayo, « joie », c’est son crédo, sa musique est son message de paix. Depuis le succès de son album « Joyful » et du tube « Down on my knees », on peut dire à Marciac qu’elle a trouvé sa « Destinée »… Ne laissez pas passer l’opportunité de la voir sur scène.

Discographie : « Joyful en 2006, « Gravity at Last » en 2008, « Billie-Eve » en 2011, « Ticket to the world » en 2013, « Ayo » en 2017, « Royal » en 2020.

Concert à l’Astrada samedi 16 octobre 2021 : Ayo - chant. Freddy Koella – guitare. (Collaborations : Bob Dylan, Willy DeVille,...) Denis Benarrosh – batterie. (Alain Souchon, Vanessa Paradis,...)  Gael Rakotondrabe – piano. (Devendra Banhart, Imany,...) Laurent Vernerey – contrebasse. (Jane Birkin, Jacques Dutronc,…)

Tarif : 35 euros (tarif réduit à partir de 14 euros) Réservations : 09 64 47 32 29.

Plus d’infos sur les concerts à l’Astrada : www.lastrada-marciac.fr

 

Nicolas Hamon

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles