L’OPLO lance son Plan d’Action Lycée

Sans titre.png

Un dispositif destiné à infléchir la baisse d’élèves qui choisissent d’apprendre l’occitan

Depuis 2018, les acteurs de l’enseignement des langues régionales alertent sur les conséquences de la réforme du baccalauréat sur les effectifs d’élèves choisissant cette option en 2nde, 1ère et Terminale. Avec des enseignements de spécialité plus importants dans l’emploi du temps et une valorisation moindre des options à l’examen, de moins en moins d’élèves choisissent l’option occitan au bac. Les chiffres du ministère de l’Education nationale* sont d’ailleurs sans appel : la baisse dépasse les 32% depuis 2018 (-40% par rapport à 2016), alors que les effectifs restent stables jusqu’en 3e.

Devant cet état de fait, qui fait peser de réels dangers sur la transmission de la langue (toujours considérée comme en « grand danger de disparition » par l’UNESCO), des ajustements sont à l’étude par le ministère, pour une entrée en vigueur attendue dès la session 2022 du baccalauréat.

Face à cette situation extrêmement préoccupante, l’OPLO a décidé de réagir en lançant un « Plan d’action lycée » pour l’année à venir. Désormais, le lycée devient donc la priorité principale de l’action de l’Office pour l’année 2021/2022.

Plus de 200 000€ pour inverser la tendance dans les lycées de Nouvelle-Aquitaine et d’Occitanie

Différentes actions seront menées, en lien avec le ministère de l’Education nationale et en s’appuyant sur les deux Régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, autour de trois objectifs : proposer des ressources innovantes aux élèves qui suivent déjà un enseignement en occitan, sensibiliser les autres aux bénéfices de son apprentissage et mieux valoriser les « bonnes pratiques » repérées dans certains établissements.

Un budget exceptionnel de plus de 200 000 euros a été dégagé afin de mettre en œuvre ces actions (16 au total) auprès des différents lycées. Tous les établissements des régions Nouvelle-Aquitaine et d’Occitanie seront concernés. Concrètement, il s’agira d’une part de réorienter des actions déjà existantes pour les recentrer sur le lycée (ex : chèque-livre, journées de sensibilisation, campagnes d’affichage…), d’une autre de généraliser des actions innovantes pour donner le goût de l’apprentissage de la langue (ex : escape game, concours de création, ambassadeurs…).

Un déploiement complet pour la rentrée 2022

La mise en œuvre de ce plan d’action lycée est prévue en deux années scolaires, avec une action globale de sensibilisation auprès des établissements à la rentrée 2022. Au total, cette initiative de l’OPLO, inédite par son objet, son budget et son ampleur concernera 635 établissements du 2nd degré.

Une évaluation complète du dispositif sera réalisée à l’issue de la session 2023 du baccalauréat. 

* « Evaluation de la mise en œuvre des enseignements optionnels au sein du nouveau lycée général et technologique », Rapport n°2021-106 de l’Inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche, Juin 2021.

 + d’info : https://www.ofici-occitan.eu/fr/un-plan-daction-lycee-pour-inflechir-la-baisse-deleves-qui-choisissent-dapprendre-loccitan-au-lycee

Occitan

L’OPLO lança son Plan d’Accion Licèu

Un dispositiu per desviar la baissa d'escolans que causisson d'aprene l'occitan al licèu

-40% de liceans occitanistas en 5 ans

Dempuèi 2018, los actors de l'ensenhament de las lengas regionalas alèrtan sus las consequéncias de la reforma del bachilherat suls efectius d'escolans que causisson aquela opcion en 2nda, 1èra e Terminala. Amb d'ensenhaments d'especialitat mai importants dins l'emplec del temps e una valorizacion mendre de las opcions a l'examèn, de mens en mens d'escolans causisson l'opcion occitan al bachi. Las chifras del ministèri de l'Educacion nacionala* son sens apèl : la baissa depassa las 32% dempuèi 2019 (-40% dempuèi 2016), mentre que los efectius rèstan estables fins en 3na.

Davant aquel estat de fach, que fa pesar de perilhs reals sus la transmission de la lenga (totjorn considerada coma en « grand perilh de desparicion » per l'UNESCO), d'ajustaments son a l'estudi pel ministèri, per una intrada en vigor esperada tre la session 2022 del bachillerat.

De cap a n’aquela situacion fòrça preocupanta, l'OPLO decidiguèt de reagir en tot lançar un « Plan d'accion licèu » per l'annada venenta. Ara, lo licèu es doncas la prioritat màger de l'accion de l'Ofici per l'annada 2021/2022.

Mai de 200 000€ per invertir la tendéncia dins los licèus de Novèla Aquitània e d'Occitània

Diferentas accions seràn menadas, en ligam amb lo ministèri de l'Educacion nacionala e amb lo sosten de las doas Regions Novèla-Aquitània e Occitània, a l'entorn de tres objectius : prepausar de ressorsas innovantas als escolans que seguisson ja un ensenhament en occitan, sensibilizar los autres als beneficis de son aprendissatge e melhor valorizar los « bonas practicas » identifacadas dins cèrts establiments.

Un budgèt excepcional de mai de 200 000 euròs es estat desgatjat per tal de començar aquelas accions (16 en tot) alprèp dels diferents licèus. Totes los establiments de las regions Novèla-Aquitània e d'Occitània seràn concernits. Concretament, s'agirà d'una part de tornar endralhar d'accions ja existentas per las centrar sul licèu (ex : chèc-libre, jornadas de sensibilizacion, campanhas d'afichatge…), d'una autra de generalizar d'accions innovantas per donar lo gost de l'aprendissatge  de la lenga (èx: escape game, concors de creacion, ambaissadors…).

Un desplegament complet per la dintrada 2022

Lo desplegament d'aquel plan d'accion licèu es previst en doas annadas escolaras, amb una accion globala de sensibilizacion alprèp dels establiments a la dintrada 2022. En tot, aquela iniciativa de l'OPLO, inedita per son objècte, son budgèt e son amplor concernirà 635 establiments del 2nd gra.

Una avaloracion completa del dispositiu serà realizada a l'eissida de la session 2023 del bachilherat.

 

 

 

Contact-presse :
gael.tabarly@ofici-occitan.eu / 07 56 27 27 07 

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles