L’écologie, pivot central de l’avenir de nos territoires !

mallet gonthiez czadre.jpg

Communiqué de Gers Avenir

Face à l’abstention record de dimanche dernier, la seule leçon qu’a retenu Carole Delga a été d’évincer les écologistes de son équipe. Quel message ! Ils font pour nous parti du paysage politique intrinsèque de nos territoires. Leur sensibilité doit continuer à enrichir nos débats. Nous ne sommes pas toujours d’accord, mais les enjeux qui se jouent dans les prochaines années doivent nous rassembler pour un même objectif, un même destin, sans faire de sectarisme. Nous devons en matière de transition écologique être ambitieux, sortir des paroles et entrer dans les actes.

Nous refusons l’écologie portée par la majorité actuelle, une écologie de la Comm’, qui oppose agriculture et qualité de vie, qui divise la société quand il est au contraire urgent de la rassembler et de construire, ensemble, un avenir plus durable sans sacrifier notre économie ni laisser sur le bord de la route qui que ce soit.

Le parti socialiste se coupe de cette diversité des idées. C’est une véritable humiliation de l’écologie politique à laquelle nous venons d’assister au niveau régional, alors même que le travail de Fatma Adda, indépendamment de nos différences politiques, est reconnu auprès de tous.

Dans le cadre des élections départementales de dimanche prochain pour les cantons, nous souhaitons que les électeurs qui veulent porter une voix exigeante en faveur d’une transition écologique ambitieuse et responsable, qui construit sans jeter en pâture ceux qui font vivre nos territoires.

C’est le vœu que nous formulons avec conviction et détermination. Nous avons besoin d’une politique ambitieuse en matière de transition écologique. Nous nous y emploierons.

Sophie MALLET et Bertrand GONTHIEZ - GERS AVENIR

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles